Jeanne Moreau : le secret de sa voix rauque

Jeanne Moreau : le secret de sa voix rauque
Jeanne Moreau après avoir reçu le César d'honneur au Théâtre du Châtelet à Paris, le 22 février 2008.

Hélène Garçon

Disparue le 31 juillet 2017 à l'âge de 89 ans, Jeanne Moreau avait marqué le monde du cinéma et de la chanson de son timbre de voix grave si singulier. Celui-ci s'explique par une raison simple.

Avant d'être une icône du cinéma, Jeanne Moreau était avant tout une voix. Une voix grave, rauque, rocailleuse qui est devenue par la suite la signature de la star. Contacté par le Huffington Post, le docteur Yves Ormezzano, ORL et phoniatre, a expliqué que ce timbre de voix particulier n'était pas une histoire de gènes. "C'est la marque d'une maladie typique des fumeurs, une laryngite chronique liée au tabac", livre le médecin. La voix si envoûtante de Jeanne Moreau serait ainsi liée à la consommation de tabac. Celui-ci aurait pour effet d'enflammer les cordes vocales, lesquelles se distendraient et formeraient alors des "sortes de bajoues" explique ainsi le site d'information.

Jeanne Moreau complexée par sa voix

Une maladie qui n'a pas eu d'incidence sur la vie de l'actrice, laquelle, d'après les informations de Closer, serait morte de cause naturelle. "Ce type de laryngite n'est pas inquiétant, ce n'est pas un cancer", confirme le docteur, avant d'ajouter : "C'était aussi ce qui donnait à Macha Béranger ou à Jean Gabin des voix grumeleuses."

Si ce grain de voix tellement particulier a contribué en partie au succès de Jeanne Moreau, cette dernière en souffrait pourtant, confiait ainsi Jean-Pierre Mocky à BFMTV : "Un jour, je l'a rencontrée, elle me dit 'Tu te rends compte, on se fout de ma gueule comme ça, qu'est-ce que j'ai fait ? Pourquoi se moquer de moi, comme ça ?'"

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU