Jeannette Bougrab : "Je reçois encore des injures"

Jeannette Bougrab : "Je reçois encore des injures"
Jeannette Bougrab lors de la soirée des 30 ans de Canal+ au Palais de Tokyo, à Paris, le 4 novembre 2014.

Hélène Garçon

Dans l'émission Thé ou Café diffusée le 24 septembre 2017, Jeannette Bougrab est revenue sur les attaques dont elle a été la cible suite à l'attentat de Charlie Hebdo. La nature de sa relation avec le dessinateur Charb avait en effet été remise en cause par les proches de ce dernier.

Au lendemain de l'attaque terroriste perpétrée chez Charlie Hebdo le 7 janvier 2017, l'ex-secrétaire d'État officialisait sa relation avec le dessinateur Charb, mort dans l'attentat, en se présentant comme sa compagne. Cette déclaration avait mis le feu aux poudres du côté de la famille du dessinateur qui démentait "formellement l'engagement relationnel de Charb" avec Jeannette Bougrab. Traitée de mythomane, discréditée par les proches du dessinateur, elle se réfugiait alors en Finlande avec sa fille pour refaire sa vie.

Interviewée par Catherine Ceylac, la mère de famille a accepté de revenir sur les attaques qu'elle a subies, et qu'elle subit toujours aujourd'hui. "Je reçois encore des injures. Les amis de Charb ont été dégueulasses avec moi. J'ai perdu quelqu'un que j'aimais et qui m'aimait, j'en suis convaincue parce qu'il me l'a écrit. Ce que ses amis peuvent penser m'est égal. Les écrits sont là", déclare-t-elle face caméra.

Jeannette Bougrab a tourné la page

Celle qui officie désormais à l'institut français en Finlande se dit particulièrement "blessée pour sa fille". "Ce qui m'inquiète, c'est qu'un jour ma fille lise toutes ces horreurs parce qu'elle garde le souvenir de quelqu'un qui s'est occupé d'elle, qui a joué avec elle", confie-t-elle avant d'assurer : "Mais pour moi, la page est tournée."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU