JoeyStarr, contraint par son père de manger son lapin de compagnie

Chargement en cours
JoeyStarr à la projection de "Silent Heart" lors du 14ème Festival du Film de Marrakech, le 8 décembre 2014.
JoeyStarr à la projection de "Silent Heart" lors du 14ème Festival du Film de Marrakech, le 8 décembre 2014.
1/2
© Abaca, Briquet Nicolas

Hélène Garçon

JoeyStarr est un bad boy, un vrai. Une force de caractère héritée de son enfance, qui n'a pas toujours été tendre, comme en atteste le coup du lapin que lui a fait son père alors qu'il était jeune. Un épisode traumatisant que le rappeur a raconté au micro d'Europe 1 dimanche 6 novembre 2016.

Une fois n'est pas coutume, JoeyStarr a levé le voile sur son enfance au micro d'Europe 1, dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans la vie. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le petit Didier Morville (le vrai nom de JoeyStarr) en a vu de toutes les couleurs. En témoigne le jour où son père l'a obligé à manger son lapin de compagnie. Un épisode traumatisant que l'acteur de "La Main du Mal" a raconté à l'antenne : "Un dimanche matin votre père vous appelle de la cuisine : 'Tu amènes le lapin'. Ce lapin, malgré vos hurlements de désespoir, il le tue et le met à la casserole et il vous force à le manger."

D'animal de compagnie à civet

Un souvenir marqué au fer rouge dans la mémoire de l'ancien leader du groupe NTM, qui a depuis cautionné l'attitude de son père. "Il faut comprendre un truc, c'est que mon père au départ, est un rural. Donc, il a blessé un animal sur la route, il a rapporté cet animal, dans sa tête c'était évident, c'est pas pervers dans le projet, c'est juste que voilà pour lui, un lapin, ça se mange", a-t-il expliqué à Isabelle Morizet. Une conception des choses que ne partage pas alors le jeune Didier, très attaché à la petite boule de poils. "Moi faut savoir que j'ai jamais eu de chien ou d'animaux domestiques donc forcément au départ quand j'ai vu ce lapin, j'ai eu peur, et puis au fur et à mesure, c'est propre aux enfants, tu t'attaches à ce truc et puis finalement...".

"Je n'ai pas été un vrai SDF"

Un coup dur qui s'annonce comme l'un des premiers d'une longue série pour le rappeur. Ce dernier, pour échapper à son père, quitte définitivement le domicile familial à 19 ans, sans aucune ressources, et dort dans le métro parisien, ou dans les catacombes, par choix.

"Je n'ai pas été un vrai SDF. Mon père ne m'a pas mis dehors, c'est moi qui suis parti. Il ne faut pas se méprendre. À ce moment-là, je n'étais pas du tout une victime, j'étais plutôt très heureux de ce qui se passait", a affirmé l'interprète de Laisse pas traîner ton fils, qui est aujourd'hui l'heureux papa de trois petits garçons.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
45 commentaires - JoeyStarr, contraint par son père de manger son lapin de compagnie
  • avatar
    Lepiouf -

    Et c est son père qui l a forcé a cogner son petit singe ??? Un dégénéré ce type !!! Hihihi

  • avatar
    Lavoisier -

    C'est pour ça qu'il tape les poulets avec ces potes de cité, ils ont juste fin et personne leur a dit ou était les restos du cœur......

    avatar
    maeckel10 -

    FAIM ... merci

  • avatar
    jprdom -

    Et oui voilà ce que les parents font de leurs enfants,des pauvres malheureux,et ce n'est pas fini!!!!!!!!!!

  • avatar
    circepesciy7 -

    Certes, les journalistes racontent n'importe quoi mais, rien qu'à le voir, ce type, on peut les croire. Il est à mi chemin entre l'abruti social et le déficient mental.

    avatar
    maeckel10 -

    le sin-cou !!

  • avatar
    bonjour123 -

    C'est un grand malade ce type ; copain de la julie de ce con de président actuel de la France d'ailleurs. Cherchez l'erreur.