Johnny a failli se retrouver en prison pour "tentative de meurtre"

Johnny a failli se retrouver en prison pour "tentative de meurtre"
Johnny Hallyday en concert au Festival des Vieilles Charrues à Carhaix, le 20 juillet 2006.

Hélène Demarly

Le rockeur aurait pu se retrouver derrière les barreaux pour "tentative de meurtre" lors de l'été 1977, à Saint-Tropez.

C'est la revue trimestrielle Sang-froid (en kiosque le 29 mars 2018) qui révèle l'information : Johnny Hallyday aurait pu passer plusieurs années en prison. L'histoire remonte à août 1977. Johnny et Michel Sardou passent la soirée dans la boite de nuit les Caves du Roy. Le Taulier, alors âgé de 34 ans, demande à la gérante du club de mettre dehors l'un de ses habitués, Bernard Munier, dit "Coin-Coin", qu'il accuse de lui avoir volé de l'argent quelques années plus tôt. "Coin-Coin" est expulsé de la boite de nuit et la soirée continue.

Mais vers 4 heures du matin, Johnny Hallyday, alors "très alcoolisé", et Bernard Munier se retrouvent dans un autre endroit. Bernard Munier s'en prend alors au rockeur qui, avec l'aide de ses gardes du corps, le roue de coups. Il saisit alors une bouteille de ketchup en verre, qu'il casse et lève "dans l'intention évidente de sectionner la gorge de son agresseur", raconte le trimestriel.

Cinq millions de francs pour se taire

Martin Griffon, un policier, - qui raconte d'ailleurs l'anecdote à Sang-froid -, arrive alors sur les lieux et appelle des renforts. Johnny part en garde à vue avec ses gardes du corps.

Ils sont libérés au bout de seulement quelques heures sur "ordre venu d'en haut", alors que Martin Griffon comptait l'inculper pour "tentative de meurtre". Bernard Munier, lui, défiguré, décide de porter plainte. Pour ne pas mettre en péril sa carrière, Johnny Hallyday lui propose alors cinq millions de francs pour arrêter les poursuites, ce que "Coin-Coin" accepte.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU