Johnny Hallyday : des fans boycotteront l'album posthume pour contrer Laeticia

Johnny Hallyday : des fans boycotteront l'album posthume pour contrer Laeticia
Johnny et Laeticia Hallyday à la première de "Rules Don't Apply" à Los Angeles, le 10 novembre 2016.

Fabien Gallet

Depuis le début de la guerre qui oppose David Hallyday et Laura Smet à leur belle-mère, les fans n'hésitent pas à prendre parti et à prendre des décisions radicales pour montrer leur mécontentement.

Jeudi 15 mars 2018 s'est tenu au tribunal de Nanterre la première audience concernant l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday. À cette occasion, certains fans ont pu s'exprimer au micro d'Europe 1 à l'image d'Elizabeth, membre du fan club officiel du défunt chanteur, qui a assuré se sentir prise "en otage" par cette situation. "Ce qui nous fait très mal au coeur, c'est que nous, on attend que ça, d'entendre sa dernière voix. Du fait de tout ce bazar autour de l'héritage, on nous prend aussi en otage. Et nous les fans, ça, on ne veut pas !", a-t-elle lancé.

Des fans ligués contre "la blonde"

Très remontés, certains fans du rockeur emporté par un cancer début décembre 2017 ont pris en grippe Laeticia Hallyday qu'ils jugent coupable de manipulation. Alors, pour ne pas lui permettre de s'enrichir avec l'album posthume à paraître dans les prochains moins, nombre d'entre eux ont pris une lourde décision. "On corres­pond entre fans. On fait des jour­nées fan-club. Il y en a qui disent qu'ils l'achè­te­ront, parce que c'est Johnny. Et il y en a d'autres disent 'Non, on ne l'achè­tera pas", a expliqué Elizabeth.

La membre du fan club officiel du Taulier a avancé les raisons de cette décision : "On ne l'achètera pas parce que on ne veut pas que l'argent tombe dans la poche de la blonde...' pour ne pas la citer." Et de conclure : "Je peux vous garantir à 300% qu'on entend ces dires." Malgré tout, ce futur disque dont les titres de dix morceaux ont été révélés par la Warner, devrait battre des records de vente.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU