Julien Clerc et les drogues : "C'est une connerie de se mettre aux pétards"

Julien Clerc et les drogues : "C'est une connerie de se mettre aux pétards"
Julien Clerc au Fnac Live Festival à l'Hôtel de Ville de Paris, le 6 juillet 2017.

Émilie Nougué

Julien Clerc, 70 ans, est père de cinq enfants. Invité sur le plateau de l'émission Thé ou Café ce 12 février 2018, il a raconté comment il les avait protégés des drogues durant leur adolescence.

L'interprète de Ma Préférence a d'abord eu deux enfants avec Miou-Miou : Angèle (dont le père est Patrick Dewaere mais qu'il a adoptée) et Jeanne Herry, nées en 1974 et 1978. Il est ensuite devenu le père de Vanille (1988) et de Barnabé (1997), nés de sa relation avec la cavalière Virginie Coupérie-Eiffel, puis de Léonard, qu'il a eu avec la romancière et scénariste Hélène Grémillon. Il s'est toujours attaché à leur donner la meilleure éducation possible, notamment en les protégeant de la drogue.

Un père attentionné

Face à Catherine Ceylac dans Thé ou Café le 12 février 2018, Julien Clerc a évoqué le discours qu'il leur avait tenu. "Je me suis permis de leur dire qu'avant vingt ans toutes les cellules ne sont pas formées, développées. C'est une connerie de se mettre aux pétards. Quand on dit que c'est une drogue douce, elle n'est pas si douce que ça. Souvent, elle peut être le marchepied pour une autre drogue. Déjà avant vingt ans, c'est un erreur", a-t-il confié.

Une conversation qu'il a eu avec chacun de ses enfants, sauf avec Léonard "car il n'est pas question de parler de ça pour l'instant." En effet, le petit dernier de la famille s'apprête à fêter ses dix ans. En décembre 2016, l'artiste avait expliqué qu'en raison de son âge, il avait hésité avant d'accepter la venue au monde de son garçon. Aujourd'hui, il est très heureux de le voir grandir auprès de lui et de son épouse Hélène Grémillon.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU