Karin Viard n'a "jamais redouté" le cap des 50 ans

Chargement en cours
Karin Viard assiste à la 22e édition du Festival du film de Sarlat le 14 novembre 2013.
Karin Viard assiste à la 22e édition du Festival du film de Sarlat le 14 novembre 2013.
1/2
© Abaca, Patrick Bernard

Fabien Gallet

Le cap des 50 ans est souvent redouté. Mais certains ne voient pas d'un mauvais oeil ce passage symbolique à la cinquantaine. Karin Viard est de ceux-là. Dans les pages du magazine Psychologies (avril 2016), la comédienne bientôt à l'affiche des Visiteurs, la Révolution, livre ses clés du bonheur, en évoquant son âge et sa vie amoureuse.

Karin Viard semble comblée. À 50 ans, elle peut se targuer d'avoir une carrière d'actrice remplie de succès (Delicatessen, Polisse, La Famille Bélier...) et de récompenses, avec notamment le César de la Meilleure actrice décroché en 2000 pour son rôle dans Haut les coeurs !. Mais elle est également une mère de famille de deux enfants. Or, contrairement à de nombreuses femmes, l'âge ne l'effraie pas le moins du monde.

En effet, c'est avec philosophie que cette dernière a célébré ses 50 printemps, le 24 janvier dernier. Pour elle, ce fut surtout "l'occasion de faire une belle, fête" ! "Je n'ai jamais redouté cet âge-là, à vrai dire, confie Karin Viard. Le cap des 70 ans me fait plus peur ; là je me dis que je vais basculer dans la vieillesse. Mais pour l'heure, j'aime avancer en âge", ajoute-t-elle. À 50 ans, on est donc encore jeune à en croire l'actrice qui y voit plusieurs "avantages, comme cesser d'être dans le maternage des enfants". "Le syndrome du nid vide m'inquiète un peu, bien sûr, tempère-t-elle, mais je me rassure en me disant que je vais pouvoir reprendre possession de mon temps. Et ça, j'avoue que ça me fait très envie !".

Du temps supplémentaire pour sa vie de couple par exemple ! Et pour cause, si Karin Viard avoue que la passion amoureuse c'est "très peu" pour elle, elle fait en sorte de fuir "l'emprise, l'obsession et la fusion" et partage son quotidien depuis 24 ans "avec le même partenaire". "C'est la grande surprise de ma vie ! Et c'est aussi la relation la plus compliquée pour moi, admet-elle. J'en ai absolument besoin, elle me rassure et m'apaise, mais elle m'est toujours aussi difficile. Parce que je n'en ai toujours pas trouvé le mode d'emploi, les choses y sont sans cesse vivantes, à rediscuter, à redéfinir, à inventer... Pour quelqu'un comme moi, qui a tendance à vouloir avoir la main sur tout, c'est très fatiguant. Mais c'est aussi, bien sûr, ce qui fait que cela dure toujours", conclut-elle. C'est donc ça la recette du bonheur !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU