Karine Le Marchand : sa fille est en pleine crise d'ado !

Karine Le Marchand : sa fille est en pleine crise d'ado !
Karine Le Marchand se confie dans les Maternelles.

Roxane Centola

Le 28 mai dernier, Karine Le Marchand était de retour dans Les Maternelles, sur France 5. Une émission que l'animatrice de L'amour est dans le pré a présentée pendant cinq ans, entre 2004 et 2009. Très à l'aise sur le plateau face à Julia Vignali qui a pris la relève, l'animatrice de 46 ans a évoqué au cours de l'émission son quotidien de maman. Elle est en effet mère d'une jeune adolescente âgée de 12 ans et ce n'est pas tous les jours facile.

Interrogée sur sa vision de la maternité, Karine Le Marchand explique que sa participation à l'émission de France 5, qui prodigue des conseils et des témoignages de parents, lui a permis de mieux concilier sa vie de maman et sa vie de femme. Elle raconte : "J'ai appris à déculpabiliser. Qu'il n'y a pas de maman idéale, comme il n'y a pas d'enfant idéal et qu'on grandit en tant que maman grâce à nos enfants aussi. (...) Quand on accepte de ne pas être une maman parfaite, on s'autorise à prendre du temps pour soi".

Elle en profite pour désacraliser les idées reçues sur l'accouchement : non, ce n'est pas toujours le plus beau jour de la vie d'une femme, bien au contraire. "La société nous enjoint à être une mère parfaite. Prenons l'accouchement dont on va parler tout à l'heure, je ne suis pas certaine que ce soit le plus beau jour de la vie. Tout comme on ne devient pas femme le jour où on accouche, en tout cas pas une femme accomplie, ce n'est pas vrai", souhaite-t-elle préciser.

Maman célibataire d'une jeune adolescente, Karine Le Marchand fait aujourd'hui l'experience de ce qu'est la crise d'adolescence. Et comme pour tous les parents, il y a des jours plus compliqués que d'autres : "Je crois qu'elle a 16 ans mais elle n'en a que 12. J'essaie d'expliquer beaucoup mais j'ai l'impression qu'elle n'entend rien du tout. Donc je répète. Et puis surtout, je lui dis que je ne suis pas une maman parfaite. Je m'énerve, voilà". Qu'elle se rassure, c'est comme ça dans toutes les familles !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU