Koh-Lanta : les gains du gagnant soumis à l'impôt

Koh-Lanta : les gains du gagnant soumis à l'impôt
Denis Brogniart aux Internationaux de France de tennis à Roland Garros, à Paris, le 29 mai 2013.

Solène Filly

Alors que ce vendredi 25 mai 2018, on découvrira qui de Clémence, Javier, Jérémy ou Pascal remportera Koh-Lanta, le combat des héros, Le Figaro s'est penché sur la question des gains des candidats.

100 000 euros. C'est la somme avec laquelle repartira le grand gagnant de Koh-Lanta à l'issue de l'émission de ce soir. Pourtant, contrairement aux autres jeux télévisés, comme N'oubliez pas les paroles présenté par Nagui et Les Douze coups de Midi de Jean-Luc Reichmann, où les gains remportés sont nets d'impôt, l'émission présentée par Denis Brogniart est soumise à des règles plus strictes.

De 20 000 à 25 000 euros reversés au trésor public

Car Koh-Lanta est considérée comme une émission de télé-réalité. Comme l'indique Le Figaro, les candidats sont sous contrat à durée déterminée avec la société Adventure Line Productions. Ils sont donc considérés comme des employés, et doivent déclarer toutes les sommes perçues comme des revenus. C'est d'ailleurs ce qu'avait expliqué Me Jérémie Assous à Paris Match en 2009 : "Les impôts considèrent les gains obtenus via la télé-réalité comme des revenus du travail imposables." Après imposition, le vainqueur du chèque de 100 000 euros pourra donc profiter d'une somme allant de 75 000 à 80 000 euros.

À cette somme, il faut également ajouter les indemnités journalières touchées par les candidats, ainsi que leur prime de confidentialité (environ 2 500 euros brut cette année). Et si le gagnant se sent généreux et décide de partager son prix avec les autres participants, ils devront tous déclarer cette somme, qui sera considérée comme un don et taxée à hauteur de 20% environ.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.