La "peur" d'Hugo Lloris, de retour dans sa ville de Nice

La "peur" d'Hugo Lloris, de retour dans sa ville de Nice
Hugo Lloris pendant le point presse à la mairie de Nice, le 18 juillet 2018.

Émilie Nougué

Le gardien et capitaine de l'équipe de France de football a été impressionné par la foule qui l'attendait dans sa ville natale, ce 18 juillet 2018.

Après avoir remporté la finale du Mondial en Russie, les Bleus sont accueillis en héros dans l'Hexagone. Chacun leur tour, ils regagnent leurs villes d'origine pour y rencontrer leurs supporters : Benjamin Pavard à Jeumont, Nabil Fekir à Vaux-en-Velin, Antoine Griezmann à Mâcon... et Hugo Lloris à Nice, où il a répondu aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse.

Reconnaissant envers les supporters

"Il y a beaucoup de fatigue, on se sent un peu vidé à la fin d'un tournoi comme une Coupe du Monde mais c'est un grand plaisir de retrouver ma ville natale avec laquelle je suis très trèsattaché", a notamment confié le gardien de but, qui ne réalise pas encore réellement ce qu'il se passe : "Je crois qu'il y a beaucoup de monde dehors alors ça me fait un petit peu peur aussi mais ça fait tellement plaisir, ça me fait chaud au coeur."

Pour lui, il était normal de venir à la rencontre de ses supporters : "Ça reste un échange simple et ils nous ont supporté pendant toute la Coupe du Monde, encore plus les Niçois vis-à-vis de moi, donc c'est une simple chose. Je suis reconnaissant par rapport à tout ça."

Hugo Lloris était entouré de ses deux filles et de sa femme, Marine. Le 16 juillet, cette dernière avait déjà accompagné son mari lors de la réception des Bleus à l'Élysée et avait été critiquée pour sa tenue jugée trop décontractée. Sur les réseaux sociaux, elle avait alors expliqué qu'elle n'avait pas eu le temps de se changer en descendant de l'avion.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU