La reine Elizabeth II, augmentée de... 78% !

La reine Elizabeth II, augmentée de... 78% !
La reine Elizabeth II au cinquième jour des courses hippiques à Ascot, le 24 juin 2017.

Jessica Rat

Sa Majesté a reçu la coquette somme de 42,8 millions de livres, soit un peu plus de 48,2 millions d'euros, de la part de l'État l'an passé. Une pension (non imposable) appelée "Sovereign Grant", qui augmentera cette année de pas moins de 78%, comme l'a annoncé CNN mardi 27 juin 2017.

76,1 millions de livres, soit 85,7 millions d'euros, c'est la somme que versera le gouvernement du Royaume-Uni à sa monarque cette année. Mais qu'a donc fait Elizabeth II pour mériter une telle revalorisation de son "allocation souveraine" ? Elle prévoit, tout simplement, d'importants travaux au palais de Buckingham. Estimés nécessaires pour "prévenir un risque sérieux d'incendie, d'inondation et autres dégâts", ceux-ci avaient été annoncés en novembre dernier par le Trésor britannique dans un communiqué. Lequel précisait que la rénovation toucherait principalement "le câblage électrique, la tuyauterie et le système de chauffage, qui ont été installés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale".

Un montant dont la Reine profite à peine

Alors que la durée des travaux est estimée à 10 ans, cette "augmentation temporaire du Sovereign Grant" n'ira donc pas directement dans les poches d'Elizabeth II. Laquelle, bien que bénéficiant d'autres revenus, notamment de patrimoine, n'a d'ailleurs pu économiser "qu'à peine" 1 million d'euros l'an passé, selon CNN.

Si les détracteurs dénoncent en outre le montant astronomique déboursé chaque année pour entretenir la famille royale, le trésorier de la Reine, Sir Alan Reid, précise d'après le média américain que les 48,2 millions d'euros déboursés l'an passé ne représentaient que 73 centimes par citoyen britannique.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU