Laeticia, "effondrée" à la mort de Johnny : "J'ai mis trois heures à me relever"

Laeticia, "effondrée" à la mort de Johnny : "J'ai mis trois heures à me relever"
Johnny Hallyday et sa femme Laeticia au 17e "Costume Designers Guild Awards" à Beverly Hills, le 17 février 2015.

Fabien Gallet

Le journal Le Point a décroché la première interview de Laeticia Hallyday depuis la mort du Taulier. Un entretien au cours duquel elle livre sa vérité, revenant notamment sur les derniers jours de la star.

Dans les pages du Point en kiosque ce jeudi 12 avril 2018, Laeticia Hallyday revient sur le quotidien du chanteur face à son cancer. "À partir de début septembre, le combat est devenu très difficile. Son corps commençait à le lâcher et la chimiothérapie ne fonctionnait plus. La maladie s'est développée très vite. En plus du poumon et du foie, le cancer a touché les os. Il souffrait énormément", révèle-t-elle.

Le drame surviendra trois mois plus tard, le 5 décembre 2017. Le couple est alors dans sa villa située à Marnes-la-Coquette dans les Hauts-de-Seine. "Le jour où il est parti, il avait demandé à Jean-François Piège de lui cuisiner une langouste pour le dîner. Il avait encore des envies", se souvient la mère de Jade et Joy avant d'ajouter : "Puis Hélène Darroze est venue me rendre visite."

"J'ai juste quitté la chambre cinq minutes"

Laeticia Hallyday s'en va alors "pour embrasser" la célèbre chef : "J'ai juste quitté la chambre cinq minutes. C'est là que mon homme est parti." Son monde bascule. "Je me suis effondrée. J'ai mis trois heures à me relever", confie-t-elle avant de préciser que "le médecin a prévenu David (Hallyday), qui a proposé de le dire à Laura (Smet)". Selon l'épouse de l'interprète de Que je t'aime, ses beaux-enfants "ne sont venus que le lendemain, en milieu d'après-midi".

Quatre mois après le décès du rockeur, Laeticia Hallyday veut garder la tête haute pour ses enfants. "Le monde continue de tourner, alors que le mien s'est arrêté. C'est difficile de réapprendre à vivre sans Johnny. J'ai passé plus de la moitié de ma vie avec lui", rappelle-t-elle. Et de conclure : "Il me manque terriblement et je le pleure tous les jours." Aujourd'hui, la belle blonde de 43 ans ne demande qu'une chose : "faire (son) travail de deuil tranquillement".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU