Laëtitia Milot, enfin enceinte !

Laëtitia Milot, enfin enceinte !
Laëtitia Milot lors du 56e Festival de la télévision de Monte-Carlo, le 14 juin 2016.

Fabien Gallet

L'heureuse nouvelle est tombée mardi 14 novembre 2017. L'interprète de Mélanie Rinato dans la série Plus belle la vie attend son premier enfant, comme elle l'a révélé au magazine Gala. Une victoire pour celle qui souffre d'endométriose.

Cela fait des années que Laëtitia Milot se bat contre l'endométriose, cette maladie qui réduit les chances pour les femmes de devenir mère. Mais l'actrice de 37 ans et son mari, Badri, ont tenu bon. Leur patience a finalement payé. "C'est une nouvelle inattendue, même si je n'avais jamais baissé les bras : je suis enceinte !", a-t-elle déclaré à Gala. Avant d'ajouter : "C'est l'abou­tis­se­ment d'un long combat, il n'est pas fini, je reste prudente."

"On pensait à une erreur"

Laëtitia Milot est revenue en détails sur cette histoire "extraordinaire" : "J'ai été opérée en mars pour augmenter mes chances d'être enceinte. Avec Badri, nous avons essayé d'avoir un enfant dans la foulée. Et puis, j'ai commencé le tournage de La vengeance aux yeux clairs pour TF1. Au milieu de l'été, alors que nous filmions, j'ai ressenti des douleurs symptomatiques de l'en­do­mé­triose, dans le ventre." Sous traitement, la comédienne décide de faire un test. "Nous avons vu les deux barres signalant une grossesse, mais on ne voulait pas y croire. On pensait à une erreur (...). Mon médecin m'a prescrit une prise de sang et nous avons eu confirmation de la bonne nouvelle", s'est-elle souvenue, précisant au passage que sa "gynécologue n'en revenait pas".

Sur les réseaux sociaux, Laëtitia Milot s'est empressée de partager l'heureuse nouvelle avec ses fans. "Merci pour votre soutien", a-t-elle ainsi écrit sur Instagram, en légende d'une photo d'elle et de son mari, la main posée sur un petit ventre rond. Quant au sexe du bébé, le couple "veut garder la surprise aussi longtemps que possible".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU