Laetitia Milot et son mari : leur rituel pour endormir leur fille

Laetitia Milot et son mari : leur rituel pour endormir leur fille
Laëtitia Milot au 56ème festival de la télévision de Monte-Carlo, le 15 juin 2016.

Laetitia Reboulleau

Pour Laetitia Milot, la naissance de sa fille Lyana a été un véritable miracle. Elle qui souffre d'endométriose a bien cru qu'elle ne pourrait jamais avoir d'enfants. Alors forcément, elle profite de chaque moment passé avec son bébé... Jusqu'à l'heure de faire dormir la petite fille.

Trois mois de bonheur pour Laetitia Milot et son mari Badri. Le 14 mai dernier, l'actrice a donné naissance à une petite fille, après des années de lutte pour tomber enceinte en dépit de son endométriose. L'accouchement a été difficile, mais, aujourd'hui, l'ancienne star de "Plus Belle la Vie" est plus heureuse que jamais et savoure chaque instant, entourée de sa fille et de son mari. D'autant plus que, d'après ses confidences, la petite Lyana est un bébé très facile à vivre.

Un sommeil en chanson

Dans une interview accordée au magazine Télé 2 Semaines, la comédienne affirme que sa fille est un véritable petit ange : "Lyana est adorable. Elle est en bonne santé ! Elle sourit tout le temps !" Seul problème ? La petite a souffert de quelques terreurs nocturnes. Heureusement, Laetitia Milot et son époux ont trouvé la technique pour l'aider à s'endormir : lui chanter des chansons.

"Avec Badri, nous avons pris l'habitude de chanter pour elle. Nous avons chacun un rituel. Moi c'est "Une chanson douce" et "Un homme riche". Badri, lui, a opté pour "Marcel", de Christophe Maé (il dit 'gamine' au lieu de 'gamin')." Une technique efficace, puisqu'au bout de quelques minutes, leur bébé s'endort calmement... Et pour toute la nuit : "En fait, elle fait ses nuits depuis longtemps : déjà à l'hôpital, elle dormait presque six heures la nuit, maintenant elle dort dix heures d'affilée." Pratique pour la star qui a eu besoin d'un peu de temps pour récupérer de sa césarienne.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU