Lara Fabian donne son avis sur l'exil fiscal de Florent Pagny au Portugal

Lara Fabian donne son avis sur l'exil fiscal de Florent Pagny au Portugal
Lara Fabian lors de la 11e édition des trophées de l'APAJH au Caroussel du Louvre à Paris, le 10 novembre 2015.

Fabien Gallet

À l'occasion de la sortie de son dernier album "Camouflage", la chanteuse de 47 ans a réagi à l'exil fiscal de Florent Pagny dans les pages de Closer.

Qui n'a pas encore donné son avis sur l'exil fiscal de Florent Pagny ? Aujourd'hui, c'est au tour de Lara Fabian de se prêter au jeu. L'artiste belgo-canadienne a été interrogée sur le sujet par le magazine Closer, en kiosque vendredi 6 octobre 2017, quelques jours après que le chanteur se soit indigné contre le système français auprès du Parisien. "Changez les règles pour que les gens reviennent ! C'est vrai qu'on pourrait très bien vivre en France mais à un moment il y a juste des limites à ne pas dépasser", lançait-il, précisant apprécier les trois règles fiscales en vigueur au Portugal, à savoir l'absence d'impôts sur la succession, la fortune et les royalties.

"C'est un choix que je peux comprendre"

Pour Lara Fabian, Florent Pagny est totalement libre de préférer le Portugal à la France. Mieux encore, elle conçoit ce choix, mais seulement si cela aide à la création musicale, le monde de la musique allant selon elle "de plus en plus mal". "S'il y a moyen de faire l'économie de quelques sous pour les réinvestir dans ce domaine par le biais d'un paradis fiscal, alors c'est un choix que je peux comprendre", a-t-elle ainsi expliqué.

L'interprète de Je t'aime est plutôt bien placée pour donner son avis. Et pour cause : elle-même a quitté la Belgique pour vivre au Portugal. Mais, contrairement à Florent Pagny, elle dit avoir choisi ce pays pour "créer de nouvelles chansons, penser au prochain spectacle" et "vivre avec un peu plus de lumière".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU