Laura Smet et David Hallyday vont contester le testament de Johnny Hallyday

Laura Smet et David Hallyday vont contester le testament de Johnny Hallyday
Laura Smet et David Hallyday devant l'église de La Madeleine pour les obsèques de Johnny Hallyday à Paris, le 8 décembre 2017.

Hélène Demarly

Deux mois après le décès de Johnny Hallyday, la famille du rockeur est-elle en train de se livrer la guerre ? Laura Smet et son frère comptent en tout cas contester le testament de leur père, qui ne leur "aurait rien laissé".

Lundi 12 février 2018, Laura Smet a fait savoir, via un communiqué publié par ses avocats, qu'elle allait contester le testament de son père. Son frère, David Hallyday, en serait "codemandeur", selon son avocat contacté par l'AFP. La raison ? Le testament du Taulier léguerait "l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste" à Laeticia, sa dernière épouse.

"S'il en était ainsi, son père ne lui aurait rien laissé : ni bien matériel, ni prérogative sur son oeuvre artistique, ni souvenir - pas une guitare, pas une moto, et pas même la pochette signée de la chanson Laura qui lui est dédiée", peut-on notamment lire dans le communiqué. Et en cas de décès de Laeticia, "l'ensemble des biens et des droits de Jean-Philippe Smet seraient exclusivement transmis à ses deux filles Jade et Joy par parts égales", détaillent les avocats, indiquant donc que rien ne sera légué à ses deux autres enfants Laura et David.

Une disposition contraire au droit français

Ce testament, s'il est en règle avec la "loi californienne" ne l'est pas avec les "exigences du droit français", indiquent les avocats de la fille de Nathalie Baye et de Johnny Hallyday, toujours dans ce même communiqué, évoquant des "dispositions extravagantes". L'actrice de 34 ans souhaite donc "mener toutes les actions de droit" pour le contester.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU