Laurent Ournac : "Tous les gros ont envie de perdre du poids"

Laurent Ournac : "Tous les gros ont envie de perdre du poids"
Laurent Ournac : depuis sa perte de poids, ses fans ne le reconnaissent pas.

Roxane Centola

En plus d'avoir retrouvé la ligne, Laurent Ournac a également retrouvé un certain anonymat ! En effet, le comédien français a récemment confié avoir perdu près de 45 kilos, suite à une opération chirurgicale. Après avoir dévoilé son histoire dans les pages de Télé Star, c'est cette fois dans Metronews qu'il revient sur son combat contre les kilos, désormais plus épanoui que jamais.

Peu habitué à faire du sport, Laurent Ournac redécouvre l'envie de se dépenser au quotidien : "Je me sens hyper bien, c'est une vraie renaissance. J'ai recommencé à faire du sport. Je n'avais pas couru depuis le lycée et, désormais, je suis accro". L'occasion pour lui de faire davantage d'activités avec sa fille, âgée de trois ans. Il raconte : "Même si j'ai toujours bien vécu mes kilos en trop, que j'ai une vie sociale et familiale épanouie, toutes les frustrations du quotidien commençaient à devenir insupportables. (...) J'ai envie de pouvoir profiter de ma fille, avec qui je n'arrivais même plus à faire de vélo".

Faire cette opération, une sleeve gastrectomie (qui consiste à enlever 80% de l'estomac), a changé sa vie de façon définitive. Tant et si bien que certains de ses fans ne le reconnaissent plus dans la rue : "Je me doutais qu'il y aurait des répercussions car les personnes que je croise dans la rue réagissent à ma transformation. Certains ne me reconnaissent pas ! C'est effectivement un changement fort". Et qui sait, cette nouvelle silhouette pourrait également lui ouvrir les portes de nouveaux rôles : "J'aurais envie de jouer des rôles différents, d'autant plus que mon apparence le permet à présent".

Plus heureux que jamais, il conclut : "Je me dis que si mon histoire peut aider des personnes dans le même cas que moi, je serais heureux. Car il ne faut pas se mentir : tous les gros ont envie de perdre du poids".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU