Le couple Macron aura bien sa piscine au fort de Brégançon

Le couple Macron aura bien sa piscine au fort de Brégançon
Brigitte et Emmanuel Macron rencontrent l'équipe de France de football à Clairefontaine, le 5 juin 2018.

Émilie Nougué

Le président de la République a obtenu une autorisation de construction d'une piscine hors-sol émanant des Architectes des Bâtiments de France.

Son évocation fin juin, peu après la controverse quant au prix surréaliste du nouveau service de vaisselle commandé par le couple présidentiel à l'Élysée, avait fait polémique. Mais la piscine voulue par Emmanuel et Brigitte Macron au fort de Brégançon, cette résidence d'État servant de lieu de vacances aux présidents français depuis Charles de Gaulle, sera bel et bien construite. C'est ce qu'annonce Le Figaro dans son édition du 11 juillet 2018.

Un coût de 34 000 euros

Cette résidence varoise étant classée Monument Historique, il n'était pas possible d'y faire construire une piscine sans l'aval des Architectes des Bâtiments de France. L'autorisation ayant été obtenue, les travaux ont pu commencer. Ils devraient être terminés lorsque le couple arrivera à Brégançon après le conseil des ministres du 3 août.

"L'achat et l'installation de la piscine, profonde de 1,2 mètre et longue de dix mètres sur quatre, coûteront 34 000 euros", a confirmé l'Élysée au Figaro. Si le prix peut paraître élevé, il serait largement inférieur à celui d'une sortie d'Emmanuel et Brigitte Macron sur la plage privée située en contrebas, indique la présidence. En effet, un tel déplacement nécessite la présence "de onze gendarmes postés sur des bateaux de sauvetage au large et qui coûterait 60 000 euros chaque été".

Avec cette piscine, le couple présidentiel pourra aussi se baigner à l'abri des photographes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU