Le singe de Michael Jackson vend ses propres peintures

Le singe de Michael Jackson vend ses propres peintures
Michael Jackson annonce sa tournée This Is It, à Londres, le 5 mars 2009.

Fabien Gallet

Au cours de sa carrière, Michael Jackson a adopté un chimpanzé baptisé Bubbles. Après avoir été abandonné par le défunt Roi de la Pop, le singe fait aujourd'hui carrière dans la peinture...

Amoureux de la nature, Michael Jackson s'affichait souvent en compagnie d'animaux tels que des tigres, des oiseaux ou des serpents. Au cours des années 1980, le chanteur américain décide d'adopter Bubbles, un petit chimpanzé, avant de s'en séparer en 2003. Depuis, le primate vit au sein du Center for Great Apes, une réserve dédiée aux grands singes basée en Floride. Et, visiblement, ce dernier a hérité de la même fibre artistique que son ancien maître. À cela près qu'il n'est pas musicien mais peintre !

Des tableaux à vendre pour la bonne cause

Fort de ses talents artistiques, Bubbles s'apprête même à présenter et vendre quelques unes de ses oeuvres dans le cadre d'une exposition basée à Miami, baptisée Apes That Paint, comme l'a fait savoir le journal Palm Beach Post, le 28 juin 2017. Les bénéfices de cette exposition à laquelle devraient participer près de soixante autres primates ayant évolué dans le showbiz (certains ont par exemple participé au tournage du film "La Planète des Singes"), pour ensuite être abandonnés, seront reversés au Center for Great Apes.

"Je doute que quiconque ait déjà arpenté une galerie d'art en se disant : 'Tiens, tentons de trouver une peinture réalisée par un chimpanzé ou un orang-outan', alors oui, cela va certainement attirer l'attention", a confié le propriétaire de l'établissement qui accueillera l'exposition dès le 21 juillet prochain.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU