Léa Salamé estime avoir "encore quelques kilos de grossesse à perdre"

Léa Salamé estime avoir "encore quelques kilos de grossesse à perdre"
Léa Salamé à la conférence de presse de rentrée de Radio France à la Maison de la radio à Paris, le 30 août 2017.

Hélène Demarly

Invitée de Quotidien le 2 octobre 2017 pour la promotion de la nouvelle saison de son émission Stupéfiant !, Léa Salamé a évoqué avec humour ses quelques kilos de grossesse.

Sur C8, la journaliste du service public est venue lancer la saison 2 de Stupéfiant !, son émission culturelle qui a repris début octobre avec une spéciale Gauguin. À la suite d'une séquence où elle arpente en compagnie de Vincent Cassel - qui interprète le peintre dans le film éponyme -, la nef du Grand Palais à Paris qui lui consacre une exposition, Yann Barthès s'est moqué gentiment d'elle. En effet, lors de la séquence, il trouvait que cette dernière était "habillée en pompiste" (Léa Salamé portait une combinaison noire). Elle s'est alors défendue avec humour : "J'ai encore quelques kilos de grossesse à perdre que j'essaye de cacher un petit peu grâce au pompiste." L'animatrice a en effet accouché en mars dernier d'un petit garçon prénommé Gabriel, né de son union avec l'essayiste Raphaël Glucksmann.

Elle défend Christine Angot

Interrogée sur la séquence de On n'est pas couchéChristine Angot s'en prend violemment à Sandrine Rousseau en pleurs, Léa Salamé a refusé d'accabler l'écrivaine : "Christine Angot a été victime d'un inceste, elle a été violée par son père. C'est une femme qui n'est que colère, indignation et souffrance, notamment sur ce sujet-là qui est extrêmement épidermique et sensible chez elle. On voit deux indignations, deux sensibilités, deux colères. Je préfère ne pas me prononcer sur ces deux violences."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU