Léa Salamé évoque sa grossesse imprévue

Chargement en cours
 Léa Salamé sur le plateau de "L'Émission politique", dans les studios de France 2 à Saint-Cloud, le 5 janvier 2017.

Léa Salamé sur le plateau de "L'Émission politique", dans les studios de France 2 à Saint-Cloud, le 5 janvier 2017.

1/2
© Abaca, Blondet Eliot
A lire aussi

Hélène Demarly

Invitée dimanche 19 février 2017 sur le plateau de "Vivement la télé" sur France 2, la journaliste, enceinte de plusieurs mois a évoqué sa grossesse qui "n'était pas prévue" dans son agenda.

Interviewée par Michel Drucker, Léa Salamé, rayonnante et le ventre bien rond, s'est confiée sur cette grossesse imprévue, qui avait été dévoilée de façon impromptue en novembre 2016 par Nathalie Kosciusko-Mori­zet, au micro de France Inter en plein direct. "Comment allez-vous ? Apparemment bien !", commence par lui demander l'animateur, faisant référence au bébé qu'elle attend. "C'est pour bientôt", lui répond simplement mais tout sourire l'ancienne chroniqueuse d'On n'est pas couché. "Vous vivez l'un des plus beaux moments de la vie d'une femme, lorsque l'on va être maman pour la première fois, à la fois avec attente, espoir et angoisse...", relance l'homme de télé de 74 ans, bien décidé à obtenir plus d'informations.

Léa Salamé, très discrète sur sa vie privée, se livre alors un peu plus qu'à son habitude, expliquant que cette grossesse "n'était pas prévue". Elle détaille : "C'était une année professionnelle extrêmement chargée pour moi. Et je mène ça tambour battant en essayant d'arri­ver à conti­nuer à mener ma carrière tout en ayant mille choses en tête sur l'arri­vée de ce premier enfant pour moi, avec toutes les angoisses forcément que ça suscite."

Elle ne veut pas choisir entre vie privée et vie professionnelle

Interrogée sur la radio concurrente Europe 1 en novembre 2016, la présentatrice de L'Emission politique avait dit refuser de faire un choix entre vie privée et vie professionnelle. "J'ai la chance d'être dans deux groupes, que ce soit France Télévisions ou Radio France, qui respectent cette vision moderne de la femme (...) Moi je vous dis qu'il ne faut pas renoncer aujourd'hui quand on est une femme, ni à l'un ni à l'autre, donc ce sera les deux. Bien sûr que j'arrêterai à un moment parce qu'il faut accoucher quand même", explique-t-elle.

Actuellement en congé maternité, celle qui officie dans la matinale de France Inter se voit, en attendant son retour, remplacée par Alexandra Bensaïd. Mais "en principe, si tout va bien" elle devrait "être làpour les soirées électorales".

 
16 commentaires - Léa Salamé évoque sa grossesse imprévue
  • avatar
    Beaucet -

    drucker lui a réussit a ne pas se reproduire/

  • avatar
    chamarel -

    je remplacerai " imprévue " par " non désirée ",....même si in fine , le résultat est le même.

  • avatar
    jplecourt -

    prénom salamalecoum

  • avatar
    skipper4485 -

    Apres nous avoir saoulee avec sa grossesse, elle va nous barber avec son gamin. Et il y a tant de femmes qui se battent pour etre enceintes et qui n'y parviennent pas. Et combien le sont et font des travaux autrement plus penibles que de ce pavaner a la tele avec un ventre preoeminent. Bravo l'ultra femenisation des medias.

  • avatar
    Bicou3704 -

    Léa Salamé évoque sa grossesse imprévue, encore une qui est tombée enceinte par le saint-esprit !!! elle devait savoir qu'elle ne couchait pas seule !!! ... imprévue... !!!! vraiment pour une fois elle nous fait bien rire.................

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]