Les cinq perles de Marianne James pendant l'Eurovision

Chargement en cours
Marianne James lors de la générale de la comédie musicale Love Circus au théâtre des Folies Bergère à Paris, le 28 octobre 2014.
Marianne James lors de la générale de la comédie musicale Love Circus au théâtre des Folies Bergère à Paris, le 28 octobre 2014.
1/2
© BestImage, Coadic Guirec
A lire aussi

Fabien Gallet

Dans la nuit de samedi à dimanche 15 mai se tenait le 61e concours de l'Eurovision remporté par l'Ukrainienne Jamala, loin devant Amir Haddad, choisi pour représenter la France, qui aura tout de même décroché la sixième place sur vingt-six candidats. Mais ce que l'on retiendra de cette édition 2016, c'est la folie de Marianne James qui présentait l'émission au côté de Stéphane Bern. Autant dire que l'ancienne juré de Nouvelle Star était plus en forme que jamais, multipliant les blagues et sans hésiter à dire tout haut ce qu'elle pensait. Retour sur les cinq perles lancées au cours de la soirée.

Marianne James a rappelé qu'elle n'avait pas la langue dans sa poche. Dès le passage de la première candidate, la Belge Laura Tesoro, la présentatrice a joué la carte de l'humour : "Elle nous a mis une pression... une pression belge", a-t-elle effectivement lancé en évoquant la jeune femme venue du plat pays.

Survoltée, Marianne James a continué sur sa lancée. À propos de Freddie, le candidat hongrois qui lui avait visiblement tapé dans l'oeil, elle a déclaré : "J'aimerais qu'il me chante une chanson, qu'il me cuisine la pasta de Hungria". Et d'ajouter : "Il a un petit look de garagiste et d'ailleurs j'embrasse tous les garagistes".

Puis, lors d'une séquence destinée à présenter les produits dérivés de l'Eurovision, elle s'est fendue d'une nouvelle blague, chargée d'autodérision. Alors que l'animatrice suédoise Petra Mede arpentait les bords de la scène et présentait quelques objets parmi lesquels une casquette à l'effigie du concours, la chanteuse a lancé : "Moi j'aimerais bien l'avoir... mais j'en ferais un soutien-gorge... Il m'en faudrait deux !".

Toujours très franche et très critique, l'acolyte de Stéphane Bern a également joué les blogueuses mode : "Elle s'est battue avec une lampe de chevet qui l'a attaquée et elle est passée à travers l'abat-jour", a-t-elle déclaré en se moquant du style d'une intervenante australienne.

La chanteuse de 54 ans n'a pas non plus épargné les téléspectateurs de TF1. Après la prestation de Justin Timberlake, venu chanter son nouveau single, Can't Stop The Feeling, Marianne James s'est permis une petite sortie de route : "On apprend que les gens sur TF1 ont décroché de The Voice, bienvenue sur France 2 ! Vous avez raté Justin Timberlake, ahaha bande de loosers ! C'est ici que ça se passait !". Du grand Marianne James.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
58 commentaires - Les cinq perles de Marianne James pendant l'Eurovision
  • avatar
    mkrevolte -

    Marianne James .Elle me fatigue avec ses blagues à 2 balles !

  • avatar
    douns -

    Comme dab, très nature...mais ça change un peu des "coincés"...

  • avatar
    ancolie -

    personnellement je n'ai regardé que la fin avec l'annonce des résultats , mais elle m'a vite saoulé avec ses bavardages et ses rires idiots ;sans compter ses gémissements ! je ne l''aurais pas supporté plus longtemps ! j'ai a peine entendu stéphane Bern , il n'avait pas le temps d'en placé une !

    avatar
    BAHACEPOINT -

    Idem,j'ai eu la même réaction que vous .Elle est pitoyable cette femme !.

  • avatar
    Kwai -

    J'ai passé une très bonne soirée à écouter Marianne James. Cette fille est naturelle et sympathique. Elle remonte le moral. Marianne James vaut mille fois les "bobos donneurs de leçons" que nous imposent toutes les chaines. Elle ressemble au "nougat" que l'on fabrique dans sa ville d'origine (Montelimar).

  • avatar
    griselda -

    Que ne ferait-elle pas pour se faire remarquer, la pauvre.