Les confidences plutôt coquines de Stéphane Plaza

Les confidences plutôt coquines de Stéphane Plaza
Stéphane Plaza
A lire aussi

Fabien Gallet

Non sans humour, Stéphane Plaza s'est à nouveau dévoilé en répondant aux questions du magazine Télé Loisirs, dans un entretien filmé diffusé à l'occasion du lancement de la seconde saison de Chasseurs d'appart, lundi 4 janvier 2016 sur M6.

Après s'être confié sur les circonstances de son premier flirt dans les pages de Télé Poche en décembre dernier, l'animateur de Recherche appartement ou maison et Maison à vendre, en a profité pour parler des lieux où lui même a habité. "Mon premier appart' c'était où ? C'était chez mes parents forcément, explique-t-il face à la caméra de Télé Loisirs, parce que moi je ne suis parti qu'à 30 ans ! J'étais un peu un Tanguy donc je suis resté très longtemps. Ma mère aimait bien faire mon linge et mon père aimait bien faire à manger. Donc c'était vraiment pour leur faire plaisir", confie Stéphane Plaza avec ironie. Quant à son premier véritable appartement, "c'était à Sèvres (...) : un deux pièces avec une cuisine ouverte" où ce dernier avait "tout repeint en jaune poussin". Etonnant !

Et quand le magazine lui demande quelle est la pièce où il passe le plus de temps, sa réponse ne se fait pas attendre. Fidèle à lui-même, l'animateur aborde sans complexe sa vie privée et, n'ayons pas peur des mots, sa vie sexuelle. "Maintenant, je passe le plus de temps dans la douche parce que j'adore faire l'amour dedans. Donc forcément, je reste dedans", avoue-t-il avec sérieux avant de poursuivre : "Souvent, j'attends. Je laisse ma porte ouverte pour savoir si une voisine ou quelqu'un va rentrer pour pouvoir faire l'amour. Ça ne marche pas tous les jours, ajoute-t-il, mais en tout cas, c'est cette pièce-là que j'adore".

Toutefois, ses conquêtes ne lui ont pas permis de renforcer les liens avec ses voisins. Pire, il explique avoir eu "des problèmes de voisinage parce que les gens criaient beaucoup quand (il) leur faisait l'amour. Donc on venait beaucoup frapper (...). Des fois il y a des personnes qui s'ennuient un peu dans la vie de tous les jours et qui ont besoin d'aller voir un voisin qui est heureux ou quelqu'un qui est de bonne humeur pour aller un peu crier et dire 'vous faites trop de bruit'". Heureusement, rassure Stéphane Plaza, "ça s'est réglé". "Je n'ai pas eu besoin d'appeler Karine Le Marchand", ajoute-t-il, faisant référence à l'émission On ne choisit pas ses voisins qu'il co-présente avec l'animatrice de L'amour est dans le pré.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU