Les fans de Johnny Hallyday prêts à tous les sacrifices pour un dernier adieu

Les fans de Johnny Hallyday prêts à tous les sacrifices pour un dernier adieu
Johnny Hallyday en concert au Forest National à Bruxelles en 1995.

Jessica Rat

Si l'inhumation du célèbre chanteur à Saint-Barthélémy, lundi 11 décembre 2017, n'a pas manqué d'en décevoir certains, d'autres se sont dit prêts à faire le voyage - aussi onéreux soit-il.

Face à ce choix de lieu de repos, aux Antilles, Sylvie Vartan affirmait dans un communiqué être "triste" de voir son ex-époux enterré "si loin de nous tous qui l'aimons tant". De son côté, Michel Polnareff trouvait sur Facebook "étrange qu'on soustraie l'enveloppe de Johnny à son public et qu'on rende impossible à ses fans la possibilité de lui montrer à quel point ils sont attachés à lui". Ceux-ci n'avaient d'ailleurs pas hésité à témoigner leur déception. "C'est comme si on nous enlevait la Tour Eiffel de Paris", s'attristait ainsi une admiratrice de l'Idole des jeunes au micro de Ouest France, tandis que quelques autres réclamaient au moins "une statue dans Paris". Mais tous ne s'avouent pas défaits pour autant.

"J'aurais été jusqu'au bout avec lui"

Ainsi Daniel et François, deux inconditionnels interrogés par franceinfo ce mercredi 27 décembre, ont-ils confié qu'ils comptaient bien se rendre sur la tombe de Johnny Hallyday, peu importe la distance... ou le prix. "C'était prévu, il n'y a pas de changement de programme !", affirme le premier. "Ça va de 1 500 jusqu'à 5 000 euros", avance le second quant au coût du voyage, avant de considérer : "Ce n'est pas grave, les sous on ne les emporte pas !"

Alors que ce dernier précise pourtant avoir, à la retraite, "une petite tirelire", l'autre déclare : "Jusqu'à présent, je n'ai pas compté l'argent dépensé pour mon idole. Mes parents m'ont avancé un peu d'argent que j'ai remboursé, j'ai vendu une voiture pour me payer des tickets de concert..." Et d'avouer : "J'aurais été jusqu'au bout avec lui."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU