Loana, ancienne addict à la cocaïne : "une seule chose m'importe, mes doses"

Loana, ancienne addict à la cocaïne : "une seule chose m'importe, mes doses"
Loana Petrucciani à la Boat Party Technikart lors du festival de Cannes, le 24 mai 2017.

Hélène Demarly

Alors qu'elle s'apprête à faire la couverture du ELLE du 2 mars 2018, l'ancienne star de la télé-réalité sort son autobiographie. Elle y raconte ses années sombres et notamment ses problèmes de drogues.

La bimbo du Loft a connu une véritable descente aux enfers entre alcool, drogues et tentatives de suicide. Aujourd'hui en pleine renaissance, elle se confie sur ces terribles années dans sa seconde autobiographie intitulée "Si dure est la nuit, si tendre est la vie", parue le 1er mars 2018 aux éditions Plon. Concernant son addiction à la cocaïne, elle raconte : "La cocaïne est une drogue terri­fiante parce que, dès que j'en consomme, je me sens la reine du monde, avec la déli­cieuse impres­sion de n'avoir jamais été aussi bien dans ma vie, dans mon corps, je plane, je suis eupho­rique."

De la drogue à "profusion"

Une drogue dure dont Loana ne peut alors se passer. "Je ne me pose aucune ques­tion sur la profu­sion de cette marchan­dise dont la source n'a jamais l'air de s'épui­ser. Comme par magie, les sachets appa­raissent aux quatre coins de l'appar­te­ment. L'ennui, à présent, c'est que je ne suis plus en état de réflé­chir à de tels détails", explique-t-elle, avant de faire ce terrible aveu : "Une seule chose m'importe : mes doses."

Après avoir subi une sleeve gastrectomie pour réduire la taille de son estomac, Loana est désormais métamorphosée physiquement et psychologiquement. À 40 ans, 17 ans après Loft Story, elle s'est débarrassée de ses vieux démons et le prouve en Une du ELLE. Une couverture dont elle se dit "tellement fière" via ses comptes sur les réseaux sociaux.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU