Lorie : elle se met au mandarin pour faire carrière au cinéma en Chine

Lorie : elle se met au mandarin pour faire carrière au cinéma en Chine
Lorie
A lire aussi

Fabien Gallet

Lorie Pester n'est pas une simple chanteuse. À 33 ans, la jeune femme a ajouté une nouvelle corde à son arc en se lançant dans le cinéma, grâce à Jean-Marc Mineo qui lui a offert son premier grand rôle dans le film d'action Les portes du soleil, paru en mars 2015. De quoi relancer sa carrière quoi qu'un peu en stand-by depuis 2013, et ce malgré quelques apparitions dans des séries et téléfilms. Elle ne compte pourtant pas s'arrêter là ! En effet, elle sera prochainement à l'affiche d'un blockbuster asiatique, déjà sorti en Chine l'an dernier, intitulé Dragon Blade. Un film dans lequel elle a pu jouer aux côtés de Jackie Chan et Adrien Brody. Aujourd'hui, la belle blonde ne se ferme aucune porte.

Invitée dans l'émission Les pieds dans le plat présentée par Cyril Hanouna sur Europe 1, Lorie a révélé s'être lancée dans l'apprentissage du mandarin. Son objectif : viser une carrière en Chine. "J'ai plusieurs propositions, j'ai plusieurs projets là-bas, a expliqué l'interprète de Week-end. Je suis en train d'ap­prendre le chinois pour ça. Je sais que le jour où je saurai bien parler chinois, j'au­rai encore plus de propositions", ajoute la chanteuse qui fait également ses armes au théâtre dans la pièce Pygmalion, qu'elle joue à Paris ces jours-ci.

C'est donc en Chine que la chanteuse voit son avenir, espérant rencontrer le même succès que d'autres stars françaises à l'image des chanteuses Alizée et Hélène Rollès, dont les titres sont particulièrement appréciés par le public chinois. Lorie y bénéficie d'ailleurs déjà d'une certaine renommée puisqu'en 2013, elle était invitée sur le tapis rouge d'un événement majeur consacré au cinéma, celui du Festival international du film de Beijing. Quant au succès du long-métrage Dragon Blade, il lui donne de beaux espoirs. "Ça a été un gros carton en Chine l'an­née dernière", précise-t-elle.

Mais l'apprentissage de la langue promet d'être long et compliqué. "Ce sont les tons qui sont difficiles, avoue-t-elle. L'ac­cent n'est pas encore super top, mais j'y travaille". Lorie a tout de même accepté de dire quelques mots en mandarin : " Bonjour, je m'appelle Lorie, je suis chanteuse, comédienne, je suis très heureuse d'être ici". C'est déjà pas mal.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU