Macha Méril évoque sa première nuit d'amour avec Michel Legrand, à 73 ans

Macha Méril évoque sa première nuit d'amour avec Michel Legrand, à 73 ans
Macha Méril et Michel Legrand lors de la cérémonie d'ouverture du 70e Festival International du Film de Cannes, le 17 mai 2017.

Fabien Gallet

Cinquante ans après leur coup de foudre, Macha Méril et Michel Legrand se sont dits 'oui' en 2014. Mais avant de s'unir, la comédienne souhaitait s'assurer de leur compatibilité sexuelle...

Le 30 août 2017, Macha Méril sortira son autobiographie "Michel et moi". À cette occasion, l'actrice de 76 ans est revenue sur sa rencontre avec le compositeur, en 1964, lors d'un festival de jazz à Rio de Janeiro, dans une interview accordée au journal Le Matin. "J'avais 24 ans, Michel 32. Nous avons eu un coup de foudre formidable, mais il ne s'est rien passé", a-t-elle assuré.

"Notre désir a été plus rapide que nous"

Cinquante ans plus tard, Macha Méril et Michel Legrand se retrouvent, à respectivement 73 et 82 ans. Toutefois, avant de se marier, la comédienne veut être certaine qu'une osmose sexuelle est bien de mise, ce qu'elle explique dans son livre, dont Ici Paris a récemment dévoilé un extrait. "S'il n'y a pas de sexe sans amour, il n'y a pas d'amour sans sexe. Avant de dire oui à Michel, je devais affronter cette question-là", y confie-t-elle avant d'évoquer leur première nuit d'amour, "après un dîner arrosé". "Que peut représenter la sexualité pour deux vétérans qui n'espèrent plus grand-chose ?", se demandait Macha Méril, alors en proie à "un trac de débutante".

Heureusement, cette nuit fut parfaite. "Michel était moins effarouché que moi. J'ai enlevé ma chemise de nuit sous les draps, tremblante mais résolue. (...) Dès que j'ai senti son corps contre le mien, mes craintes s'évanouirent. Nos deux peaux se plaisaient, se voulaient et trouvaient une manière de s'épouser", raconte-t-elle avant de conclure : "Notre désir a été plus rapide que nous. Il nous a jeté notre amour à la figure, nous laissant ébahis, victorieux et rassurés."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU