Maëva Coucke, "très rancunière", ne parle plus à son père depuis deux ans

Maëva Coucke, "très rancunière", ne parle plus à son père depuis deux ans
Maëva Coucke à la soirée d'ouverture du Festival Séries Mania au Tripostal, à Lille, le 27 avril 2018.

Hélène Demarly

La reine de beauté a fait quelques confidences à Gala sur sa vie privée et notamment sur son père, avec qui elle est en froid depuis déjà un long moment.

En interview dans le dernier numéro de Gala (édition du 16 mai 2018), la flamboyante rousse pose, heureuse, au côté de sa mère. Ensemble, elles reviennent sur les épreuves communes qu'elles ont dû traverser, comme le cancer du sein de la maman, Brigitte, il y a six ans, mais aussi sur ce père à qui Maëva ne parle plus depuis plusieurs années.

"Il a toujours été très exigeant avec nous, ses filles", commence-t-elle. Et d'expliquer : "En tant que gendarme, il nous a élevées de manière un peu 'militaire'. Nous avons eu beaucoup de désaccords. Trop. À un moment, je n'ai plus supporté ses réflexions, sa manière d'être derrière nous sans cesse. De nous inciter à 'rentrer dans le rang' en permanence. Je le lui ai dit. C'est la dernière fois que nous nous sommes parlés."

Son père ne l'a pas félicitée quand elle a été élue

S'il était dans le public lors de son sacre de Miss en décembre dernier à Châteauroux, ce n'est pas pour autant que père et fille se sont adressé la parole. Maëva Coucke confie d'ailleurs qu'il ne l'a même pas félicité après son élection.

Sa mère, qui "entretient des rapports cordiaux avec son ex-mari" comme le note Gala, confie : "Je respecte la volonté de Maëva. Et je comprends aussi qu'il ne se manifeste pas : lui est très fier, mais elle est très rancunière ! Il le sait. Le premier pas, c'est Maëva qui le fera." Miss France, elle, répond que "le moment n'est pas encore venu", et dit vivre "avec... enfin sans !".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU