Marc-Olivier Fogiel pense qu'il aurait dû faire son coming out plus tôt

Marc-Olivier Fogiel pense qu'il aurait dû faire son coming out plus tôt
Marc-Olivier Fogiel lors de la 13e édition du Charity Day à Paris, le 11 septembre 2017.

Justine Fiordelli

Alors qu'il prépare actuellement un livre-enquête sur la GPA (Gestation Pour Autrui), le célèbre journaliste dont l'émission Le Divan a été déprogrammée des grilles 2017 a profité d'une interview accordée à TV Mag pour revenir sur son coming out. Une déclaration qu'il regrette de ne pas avoir fait plus tôt.

Papa de deux petites filles qu'il a eues par GPA, Marc-Olivier Fogiel regrette aujourd'hui d'avoir fait son coming out tardivement. Comme Stéphane Bern et son nouveau compagnon Lionel qui ont posé en Une de Paris Match pour officialiser (en août 2017), certains magazines lui avaient pourtant proposé de le faire. En vain.

"J'ai toujours refusé de faire mon coming out"

"Concrètement, durant des années, on m'a proposé de faire mon coming out en Une des magazines. J'ai toujours refusé, considérant qu'il n'était pas nécessaire de le faire", a-t-il expliqué à TV Mag, jeudi 28 septembre 2017. Et de préciser : "Puis cet été, j'ai vu la couverture de Paris Match avec Stéphane Bern et son compagnon. J'ai d'ailleurs félicité Stéphane. Et je me suis dit que j'aurais dû accepter de faire ça, il y a des années..."

S'il regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt, c'est aussi pour les jeunes qui ont du mal à assumer leur homosexualité. "Parce qu'il y a trop de gamins qui ont du mal à s'assumer. Dire simplement la façon dont on vit, ça peut aider les gens. Donc, mon seul engagement, c'est d'arrêter une forme de non-dit me concernant", s'est-il justifié. En attendant la sortie de son livre sur la GPA en librairie, C8 consacrera un documentaire inédit à l'animateur vendredi 6 octobre prochain.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU