Marianne James : "L'échan­gisme c'est pratiqué mais moi je n'y arrive pas"

Chargement en cours
Marianne James au Festival de Cannes, le 13 mai 2010.
Marianne James au Festival de Cannes, le 13 mai 2010.
1/2
© Abaca, Peters Doug/PA Photos

Hélène Demarly

Marianne James s'est confiée sur ses fantasmes et notamment sur l'échangisme, qu'elle aimerait bien mettre en pratique mais qu'elle n'ose pas tenter, par peur d'être jalouse.

Invitée dans l'émission Salut les terriens samedi 12 novembre 2016 sur C8, Marianne James était venue faire la promotion de son spectacle Miss Carpenter. Mais Thierry Ardisson n'a pas pu s'empêcher de lui soutirer quelques confidences coquines, notamment sur l'échangisme. Une expérience que l'ancienne cantatrice n'ose essayer, bien que l'envie ne lui manque pas.

Sur le plateau de l'émission, l'ambiance était donc joyeuse et plutôt grivoise. C'est le chroniqueur Laurent Baffie qui a commencé, en remettant à Marianne James, hilare, une banane, permettant alors à Thierry Ardisson d'enchaîner sur une question assez hot, adressée à la chanteuse : "Vous avez déclaré 'l'échangisme est dans mes fantasmes. Mais quand on essaye de le mettre en pratique avec un ou plusieurs partenaires, d'un seul coup la chair est triste, il n'y a plus de magie'. Mais qu'est-ce que c'est que ces partouzes, alors ?". L'intéressée lui a alors répondu, sans détour : "Moi je trouve que ça fait partie des fantasmes. Si on parle un peu avec les gens, l'échangisme c'est pratiqué mais moi je n'y arrive pas".

Marianne James, trop possessive pour oser

Et si l'ancienne jurée de Nouvelle Star dit ne pas y arriver, c'est parce qu'elle ne se sent pas capable de surmonter sa jalousie. "Le problème c'est que quand tu es très très amoureux de ton matou, le voir dans les pattounes d'une autre femelle, c'est difficile... Moi ça m'est difficile, j'ai du mal", confie-t-elle, avant de continuer : "S'il m'aime il faut qu'il soit avec moi, ou alors je veux pas le savoir. Il fait ce qu'il veut, il va s'échanger, il retourne à la boutique." L'homme en noir l'a alors relancée pour essayer d'en savoir un peu plus : "L'échangisme fait partie de vos fantasmes mais vous n'arrivez pas à le mettre en pratique ?"

Marianne James lui a livré une réponse en toute sincérité : "Il y a beaucoup de mes fantasmes que je n'ai pas réalisés et je trouve ça triste quand on les réalise. Ils sont jamais aussi beaux que dans notre tête."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU