Mercotte assume sa "sale réputation"

Mercotte assume sa "sale réputation"
Mercotte lors de la Mamifestation Troc'n'Roll à Paris, le 2 mars 2014.

Fabien Gallet

À 75 ans, pas question pour Mercotte de se laisser marcher sur les pieds. Il n'y a qu'à regarder l'émission Le Meilleur Pâtissier pour s'en assurer. Un caractère bien trempé que la critique culinaire ne compte pas changer !

Avant que la saison 6 du programme culinaire ne soit diffusée sur M6, les téléspectateurs peuvent actuellement retrouver Mercotte dans le Meilleur Pâtissier : spécial célébrités. À cette occasion, la blogueuse culinaire est revenue sur sa cote de popularité, dans une interview accordée récemment à Télé 7 Jours. "J'ai une sale réputation, mais j'assume", a lancé l'acolyte de Cyril Lignac.

"Ferme, mais juste"

Ce sont notamment les épreuves qu'elle propose qui ont contribué à sa réputation. "Tout le monde redoute mon épreuve technique. C'est la plus difficile", a remarqué Mercotte à juste titre avant de préciser : "En réalité, je suis très gentille ! Ferme, mais juste." Raison pour laquelle cette dernière ne manque pas de dire tout haut ce qu'elle pense des candidats et de leur travail. "Sans vouloir comparer avec l'an dernier, j'ai trouvé les candidats bien plus motivés", a-t-elle ainsi confié à propos des personnalités prenant part à la seconde édition du Meilleur Pâtissier : spécial célébrités.

Souvent critiquée, notamment sur les réseaux sociaux, Mercotte s'est néanmoins imposée, ce qui n'a pas échappé à Faustine Bollaert. "La première année qu'elle a fait Le Meilleur Pâtissier tout le monde disait qu'elle était méchante et aujourd'hui elle est devenue indispensable et personne ne peut s'en passer", confiait l'animatrice de l'émission à Télé Star en mai dernier.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU