Michel Cymes : accusé de sexisme, il se défend

Michel Cymes : accusé de sexisme, il se défend

Michel Cymes lors de la présentation de son livre "Hippocrate aux enfers" à Bruxelles, le 13 février 2015.

A lire aussi

Clara Lemaire

Accusé de traiter différemment les sexes masculins et féminins dans son dernier livre, Michel Cymes s'est défendu sur Twitter.

39 parents et adultes en colère ont lancé une pétition en ligne contre le nouveau livre de Michel Cymes, "Quand ça va pas, ça va pas", dans laquelle ils accusent le médecin de sexisme et de désinformation. Sa réaction ne s'est pas faite attendre.

"Une zézette c'est un trou"

Destiné à expliquer le corps aux enfants, le nouveau livre de Michel Cymes illustré par Laure Monloubou fait polémique. En cause, une description inégale des sexes masculins et féminins, qui a provoqué la rage des parents. "Un zizi, c'est donc un ensemble de choses, alors qu'une zézette, c'est un trou", écrivent-ils sur la pétition, dénonçant également les termes trop enfantins qu'il emploie. Sidérés par un "tel niveau de désinformation", ils demandent donc à Michel Cymes de "bien vouloir amender (son) document au plus tôt pour qu'enfin les petites filles y soient à égalité avec les petits garçons".

De son côté, le docteur star est tombé de haut, pensant que la pétition était probablement "une blague" de mauvais goût. "En fait non !", a-t-il écrit sur son compte Twitter ce mercredi 29 mars 2017, ajoutant que certaines personnes étaient "vraiment très malades".

Il a ensuite rappelé que son livre était destiné "aux petits enfants pour apprendre leur anatomie" et pas aux "jeunes filles". "On ne parle pas d'utérus et de clitoris à une petite fille", a résumé sa maison d'édition dans un commentaire sur Facebook.

 
100 commentaires - Michel Cymes : accusé de sexisme, il se défend
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]