Michel Cymes révèle avoir subi des attouchements à 15 ans

Michel Cymes révèle avoir subi des attouchements à 15 ans
Michel Cymes assiste à la soirée d'anniversaire de France 5 à Paris, le 28 novembre 2014.

Fabien Gallet

Le médecin et animateur télé a accepté de témoigner sur le sujet du harcèlement sexuel auprès du journal Le Parisien, mercredi 25 octobre 2017. L'occasion pour Michel Cymes, victime lui-même, de rappeler que tout le monde est concerné.

Les affaires Weinstein, Rozon ou encore Toback ont conduit à une prise de conscience générale. Nombreux sont celles et ceux qui ont décidé de prendre la parole, notamment sur les réseaux sociaux et dans les médias. Un mouvement que Michel Cymes soutient "à 100 %" ce qu'il a assuré au Parisien. Le quotidien a choisi d'interroger plusieurs personnalités masculines dont François Hollande et Julien Clerc pour évoquer le sujet du harcèlement sexuel. Toutefois, il émet quelques réserves : "Je soutiens le fond de ce mouvement, pas la forme. Le hashtag #BalanceTonPorc me gêne, il ne faut pas tomber dans une dénonciation permanente de tout et n'importe quoi."

"Moi aussi..."

L'animateur de France Télévisions reste néanmoins convaincu que l'ensemble des "gestes extrêmement déplacés doivent être condamnés". Il ajoute : "Quand je vois un homme, en voiture, qui ouvre sa fenêtre pour siffler une femme, je trouve ces comportements insupportables. Ce qui me heurte le plus, c'est ce sentiment de pouvoir, ce manque de discernement."

Il faut dire que Michel Cymes a fait l'expérience de ce genre de comportement dans sa jeunesse. "Moi aussi, lorsque j'avais 15 ans, j'ai subi des attouchements par un homme dans le métro. C'est très perturbant. Sur le moment, je n'ai rien osé dire", avoue le médecin de 60 ans.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU