Michel Delpech : sa femme troublée par la ressemblance avec son fils, Emmanuel

Chargement en cours
Portrait de Michel Delpech réalisé à Paris, en septembre 2014.
Portrait de Michel Delpech réalisé à Paris, en septembre 2014.
1/3
© BestImage, Cédric Perrin

Fabien Gallet

À l'occasion de la sortie de l'album "Michel Delpech, j'étais un ange", l'épouse du défunt chanteur, Geneviève, multiplie les interviews. Pour Gala, elle a accepté de commenter quelques photos de famille et a avoué que son fils, Emmanuel, était le portrait craché de son père. De quoi la troubler au plus haut point.

Ce vendredi 18 novembre 2016, près d'un an après avoir succombé à un cancer, Michel Delpech se voit dédier un album-hommage sur lequel bon nombre d'artistes ont accepté de poser leur voix, de Laurent Voulzy à Patrick Bruel en passant par Louane. Quelques jours avant la sortie de ce disque, sa veuve a accepté de revenir sur leur idylle avec le magazine Gala.

Invitée à commenter son album photos dans une interview filmée et mise en ligne lundi 14 novembre 2016, Geneviève Delpech s'est remémorée avec émotion de beaux souvenirs passés au côté de cet homme qu'elle a tant aimé. Livrant quelques anecdotes sur le couple qu'elle formait avec le défunt chanteur, cette dernière a confié être résolument troublée par la ressemblance entre Michel Delpech et l'un de ses fils, Emmanuel, né en 1990. D'après elle, le jeune homme est effectivement la copie conforme de l'interprète de Quand j'étais chanteur. "Ils avaient adopté tous les deux la même attitude et comme ils se ressemblent comme des clones, c'est touchant. Ce sont des souvenirs doux", explique la principale intéressée.

"Il l'a fait tout seul cet enfant"

Face à une photo de l'artiste tenant son fils dans ses bras, l'écrivaine, actuellement plongée dans l'écriture d'un nouveau roman à paraître début 2017, s'est alors souvenue : "C'était fusionnel entre Michel et Emmanuel, et on sent déjà combien ils s'aiment tous les deux. Et combien ils se ressemblent !" Cette ressemblance, Geneviève ne semble donc toujours pas s'y faire. "C'est complètement hallucinant. Quand je vois ça, c'est fou, je me dis : 'Il l'a fait tout seul cet enfant'", s'amuse-t-elle.

D'ailleurs, c'est le chanteur qui a pris la décision d'appeler leur fils Emmanuel. "C'est Michel qui a choisi le prénom. Comme une évidence. On a quand même hésité entre Gabriel, Samuel... Je me souviens des prénoms en 'el', comme les anges, ça vole... Et Michel est rentré un jour d'un concert et il m'a dit : 'Je sais, il s'appellera Emmanuel'", se souvient-elle.

Preuve de cette relation intense entre le père et le fils, le message d'amour posté par Emmanuel après le décès de Michel Delpech en janvier 2016. "Merci à toi Papa pour avoir laissé une trace d'amour aussi belle", avait écrit le jeune homme, lui aussi musicien, sur les réseaux sociaux avant de préciser non sans émotion : "Je suis si fier."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
14 commentaires - Michel Delpech : sa femme troublée par la ressemblance avec son fils, Emmanuel
  • avatar
    ATRIUM -

    le fils du voisin ressemble au facteur comme 2 gouttes d eau

    sans la casquette

  • avatar
    armaguedon29 -

    Moi aussi mon fils me ressemble comme deux gouttes d'eau et pourtant Gala ne vient pas faire l'article chez moi !!!!!!

    quoi de plus naturel

  • avatar
    Noajazz -

    Ah le fric ! Un fils qui ressemble étrangement à son père .....

    avatar
    Gheisha -

    cela aurait plus inquiétant s'il avait ressemblait au facteur ! mais à mon avis, on n'en aurait pas entendu parler.

    Gheisha

  • avatar
    abuela44 -

    moi j'ai perdu mon fils à 25ans et il me manque
    c'est bizarre ,j'ai du loupé la diffusion à la télé................................

  • avatar
    allo_allo -

    Je trouve dommage de laisser "massacrer" les chansons de Michel ....................