Michel Leeb au secours de la chapelle dans laquelle il s'est marié !

Michel Leeb au secours de la chapelle dans laquelle il s'est marié !
Michel Leeb lors de l'avant-première du film "Chacun sa vie" au cinéma UGC Normandie à Paris, le 13 mars 2017.

Justine Fiordelli

Michel Leeb a bon coeur ! L'humoriste de 70 ans se bat pour sauver la chapelle de son mariage, aujourd'hui tombée en ruine.

Pour Michel Leeb, pas question d'abandonner la collégiale Notre-Dame-d'Alidon dans le village d'Oppède, dans le Vaucluse. Un lieu qui ne cesse de se détériorer au fil des années, mais qui lui reste particulièrement cher. Et pour cause, cette chapelle évoque pour lui beaucoup de souvenirs : découverte il y a 22 ans, c'est dans ses murs qu'il a dit oui à sa femme Béatrice. "C'est là que nous nous sommes mariés avec Béatrice en 2000, avec 2 000 invités", raconte-t-il dans les colonnes du Parisien, avant de préciser : "J'avais promis que si on arrivait à mettre hors d'eau la chapelle, on s'y marierait. Après vingt ans de vie commune."

Le combat n'est pas fini

Dévoué à sa restauration et son entretien, il organise chaque année un festival dont les fonds récoltés sont reversés pour lui redonner une seconde vie. Coût de la place : 37 euros par spectacle ou 120 euros le pass de quatre jours !

Cet événement - plus connu sous le nom de Festival d'Oppède - connaît en cette année 2017 sa neuvième édition et a permis depuis son coup d'envoi de recueillir pas moins de 200 000 euros. Les artistes conviés - Patrick Bruel, Annie Cordy, Maxime Le Forestier, entre autres - y sont de plus en plus nombreux, tout comme les spectateurs. Pourtant, l'humoriste français le clame haut et fort : "Le sauvetage n'est pas fini." Le combat continue pour sauver la chapelle.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU