Michel Sardou : sa technique pour ne pas avoir à signer des autographes

Michel Sardou : sa technique pour ne pas avoir à signer des autographes
Michel Sardou

Roxane Centola

Michel Sardou aime bien ses fans... Mais pas trop non plus ! Invité de Laurent Ruquier dans On n'est pas couché, le chanteur a expliqué sa petite technique personnelle, qui lui permet de ne pas croiser ses fans à la fin de ses concerts. La raison ? Il n'a pas vraiment envie de signer de nombreux autographes.

L'interprète de La maladie d'amour aime bien sa tranquillité. De ce fait, dès qu'il sort de scène, il aime pouvoir se relaxer, sans avoir à rencontrer ses nombreux fans venus en masse le voir chanter. Pour cela, il a une tactique bien rodée : "Il y a une boucle à la fin. Je ne me change même pas, je monte dans la voiture, tac ! Je me casse, et ils jouent pendant 7 minutes. Et je sais qu'il me faut 7 minutes pour aller à l'hôtel. Donc, je suis à l'hôtel, je suis peinard, je demande ma salade gourmande, je suis bien, je suis au Mercure. Je me passe un film de merde et voilà".

Il poursuit, expliquant que ce sont parfois des centaines de fans qui l'attendent à la sortie, espérant avoir une photo, un échange ou un autographe. : "Ce que je n'aime pas, c'est signer des trucs sur des petits bouts de papier. Ça me fait toujours un peu chier, ça me gêne toujours un peu. S'ils ont un disque, s'ils ont un livre, s'ils ont un truc... Bon, je dis oui bien sûr, parce qu'ils ont fait l'effort, ils sont venus, ils sont sympas, il y en a qui sont sympas. Mais des fois ils sont 3.000, ou même 17.000 à Bercy... Comment voulez-vous que je fasse ? Je dors plus ! Donc je file, je fais rien à personne !" explique-t-il.

Un comportement qui ne plaît pas à certains de ses fans. Ce dernier raconte même une altercation avec l'une de ses admiratrices en Belgique. Il raconte : "Je me rappelle d'une Belge, à Liège, elle a dit : 'Ah ben lui, Pierre Arditi il signe !'. Je me suis retourné, j'ai dit : 'Co***sse !'". Pas sûr qu'elle soit présente lors de la prochaine tournée...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU