Michèle Torr : boudée par Vivement Dimanche !

Michèle Torr : boudée par Vivement Dimanche !
Michèle Torr se confie.

Roxane Centola

Star des années 70 et 80, Michèle Torr fête actuellement ses 50 ans de carrière, sur scène, à travers la France. Si on entend peu parler de la chanteuse dans les médias, l'interprète de C'est un message peut compter sur ses nombreux fans, toujours présents.

Lors d'un entretien pour le magazine Nous Deux, Michèle Torr confie sa tristesse d'être à ce point oubliée des médias. Elle regrette notamment de ne jamais avoir pu participer à la célèbre émission de Michel Drucker, Vivement Dimanche. Elle dévoile : "J'aimerais parfois que les médias parlent de moi". Elle poursuit : "Je ne comprends pas et mes fans encore moins ! Alors que Danièle Gilbert et Frédéric François ont eu droit à leur propre émission. Chaque fois que je croise Michel Drucker, il me dit qu'il était sur le point de m'appeler pour me consacrer un dimanche. Je lui réponds toujours 'C'est quand tu veux'. Mais je ne vois rien venir ! Je dois être la seule chanteuse aux 50 ans de carrière à n'avoir jamais occupé un après-midi entier son canapé rouge".

Côté soutien, Michèle Torr s'appuie et se consacre donc sur les fidèles : sa famille et ses fans. Elle est d'ailleurs très proche de ses petits-enfants : "Charlotte a 18 ans, elle vient de s'installer avec son copain, Samuel a 15 ans et les deux petites, Nina et Raphaëlle, ont 8 et 4 ans et demi. Je prends souvent les deux dernières le mardi soir : on fait des gâteaux, on chante, on regarde la télé, elles me montrent ce qu'elles apprennent à la danse". C'est donc avec sérénité qu'elle aborde l'avenir : "Plus jeune, j'étais coléreuse, je hurlais pour un rien, j'insultais, je pouvais frapper. Un jour, j'ai même cassé les lunettes de mon pianiste. C'était une façon d'évacuer mes peurs, aujourd'hui, sur scène, je gère, tout peut arriver, je n'ai plus peur".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU