Michèle Torr souffre de la séparation avec son âne

Michèle Torr souffre de la séparation avec son âne
Michèle Torr lors de la soirée du 80e anniversaire de Michou au Trianon à Paris, le 20 juin 2011.

Clement Caillive

Trois semaines après l'expulsion de son âne, Michèle Torr réagit à nouveau sur la polémique qui l'a secouée dans les colonnes de France Dimanche. L'occasion également de revenir sur son état de santé.

Michèle Torr se remettra-t-elle de sa séparation avec Cannabis, son âne de compagnie ? Pour rappel, celui qui s'appelle en réalité Félix avait été expulsé en juillet dernier de la propriété de la chanteuse de 70 ans à Bormes-les-Mimosas dans le Var. "Vu les circonstances, j'ai décidé de le récupérer et d'acheter un nouvel âne pour lui tenir compagnie" confie-t-elle à France Dimanche avant d'ajouter : "A vrai dire, j'ai souffert moi aussi de cette séparation. Son départ a laissé un grand vide. J'adorais quand il m'appelait dès que je rentrais à la maison. C'était un vrai gourmand : il raffolait des carottes et des pommes que je lui apportais chaque jour."

Un état de santé toujours inquiétant

Atteinte de la maladie de Horton et de problème d'arythmie cardiaque, l'interprète du tube Emmène-moi danser ce soir se serait donc bien passée de la séparation avec son âne. "Aujourd'hui, je souffre donc surtout des effets secondaires de la cortisone, que je suis obligé de prendre depuis plusieurs mois pour calmer des douleurs aux épaules" explique-t-elle au magazine concernant son état de santé.

Des problèmes médicaux qui se répercutent sur son physique : "J'ai beaucoup de mal à supporter mon corps, car je prends du poids de manière incontrôlable. Mon moral est souvent au plus bas." Le retour de Félix et l'arrivée d'un nouvel âne devraient lui remonter le moral !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU