Miss France 2018 : Maëva Coucke, déjà des polémiques !

Miss France 2018 : Maëva Coucke, déjà des polémiques !
Maëva Coucke au soir de l'élection de Miss France 2018 à Châteauroux, le 16 décembre 2017.

Fabien Gallet

Tout juste élue et déjà au coeur de plusieurs polémiques. La belle de 23 ans, sacrée Miss France 2018 samedi 16 décembre à Châteauroux, s'est attirée les foudres des internautes après des propos déplacés, mais pas seulement...

"Après une blonde, une brune, une miss à la crinière de lionne, pourquoi pas une rousse", a déclaré Maëva Coucke au micro de Jean-Pierre Foucault, samedi soir à l'occasion de la 88e élection Miss France retransmise en direct sur TF1. Des propos qui ont très vite fait le tour des réseaux sociaux. En effet, nombreux sont les internautes à avoir jugé ces propos racistes, "crinière de lionne" ayant été utilisé par la jeune femme pour parler des cheveux d'Alicia Aylies alias Miss France 2017. "Et si le CSA lui retirait sa couronne", a même écrit Gilles Verdez, le chroniqueur de Touche pas à mon poste!, sur Twitter.

Une fausse rousse jugée trop maigre

La déclaration de Miss Nord-Pas-de-Calais 2017 devenue Miss France 2018 à l'issue de la soirée n'est donc pas passée, d'autant plus que cette dernière n'est pas vraiment rousse, ce qu'elle avouait au Figaro en novembre : "Ça fait un an qu'ils sont ainsi. En fait, je l'ai décidé au cours d'un défilé où on m'avait bombé les cheveux en roux. (...) Aujourd'hui, je ne pourrais plus retourner à ma couleur naturelle, le blond foncé. Je trouve que ça me va mieux au teint."

Autre polémique sur les réseaux sociaux : la morphologie de la nouvelle reine de beauté. "Miss France 2018 ou l'éloge de la maigreur. Encore une occasion de perdue de montrer qu'une belle femme n'est pas une femme maigre", a par exemple jugé un internaute sur Twitter. "Je ne suis aucun régime (...). Je peux manger tout ce que veux, je ne grossis pas ! Parfois, j'essaye de prendre un peu de poids mais ça ne fonctionne pas !", se défendait pourtant Maëva Coucke auprès du Figaro.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU