Monica Lewinsky, encore harcelée, 20 ans après sa liaison avec Bill Clinton

Monica Lewinsky, encore harcelée, 20 ans après sa liaison avec Bill Clinton
Monica Lewinsky à la soirée 'TLC's Give A Litlle Awards' à NeueHouse à Hollywood, le 27 septembre 2017.

Hélène Demarly

En 1998, l'affaire Lewinsy défrayait la chronique. Près de vingt ans après les faits, la principale intéressée révèle qu'elle est toujours harcelée sur Internet.

Elle a à peine 25 ans quand son nom devient mondialement célèbre. Monica Lewinsky, stagiaire à la Maison-Blanche, est à l'époque au coeur d'une affaire sexuelle qui implique le président américain d'alors, Bill Clinton.

La liaison du scandale dont aucun détail n'est épargné - de la tâche de sperme sur sa robe à l'étui à cigare faisant office de sextoy -, fait de la jeune femme, la maîtresse la plus célèbre du monde mais aussi la première personne à se faire harceler sur le Web, qui à l'époque n'en est encore qu'à ses balbutiements.

Des messages insultants encore aujourd'hui

Un harcèlement qui continue encore aujourd'hui sur les réseaux sociaux. L'actualité politique américaine et le mouvement "Take a knee" ( mettre un genou à terre pour dénoncer le racisme) a servi de prétexte à certains internautes pour revenir sur les fellations réalisées sur Bill Clinton, avec des phrases comme "Monica Lewinsky a été la première à mettre un genou à terre". Des messages qui sont "encore pire lorsque les personnes auxquelles je tiens - spécialement ma famille", les voient, a-t-elle dénoncé dans les colonnes du magazine People, le 9 octobre 2017.

À l'occasion du mois de la prévention du harcèlement, l'ancienne stagiaire devenue femme d'affaires a lancé le clip de campagne "In real life", qui transpose les insultes des réseaux sociaux dans la vie réelle pour dénoncer la violence du harcèlement en ligne.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU