Morandini : l'enquête pour harcèlement sexuel classée sans suite

Chargement en cours
Jean-Marc Morandini fait une déclaration à la presse dans un salon de l'hôtel Radisson à Boulogne-Billancourt, le 19 juillet 2016.
Jean-Marc Morandini fait une déclaration à la presse dans un salon de l'hôtel Radisson à Boulogne-Billancourt, le 19 juillet 2016.
1/2
© BestImage, Agence

Hélène Demarly

Dans l'enquête ouverte sur Jean-Marc Morandi, les faits de harcèlement sexuel ont été classés sans suite. L'animateur reste malgré tout poursuivi pour "corruption de mineurs aggravée".Dans l'affaire de harcèlement sexuel sur les castings controversés pour une websérie de Jean-Marc Morandi, le parquet a finalement décidé de classer sans suite l'enquête préliminaire ouverte pour "travail dissimulé", pour cause d'"infractions insuffisament caractérisées", selon une source judiciaire jointe par l'AFP mercredi 18 janvier. L'affaire date de l'été, quand Les Inrockuptibles avaient livré, le 12 juillet 2016, les témoignages de deux comédiens dénonçant les conditions de castings et les scènes osées qu'ils avaient dû tourner pour la websérie "Les Faucons". Cinq jeunes au total avaient alors porté plainte contre l'animateur.

Une enquête qui manque de preuves

Rapidement après la parution de l'enquête des Inrocks, le producteur français faisait l'objet de plusieurs plaintes. Une personne responsable du casting se faisant appeler "Catherine", aurait notamment demandé aux comédiens de façon pressante d'envoyer des vidéos d'eux nus ainsi que des vidéos de masturbation. En août, une enquête pour "harcèlement sexuel et travail dissimulé" était ouverte par le parquet de Paris visant Jean-Marc Morandini et sa société Ne zappez pas ! Production. Fin septembre, il était entendu par la Brigade de Répression de la Délinquance à la Personne (BRDP). Puis, celui-ci avait à son tour déposé plainte pour "tentative de chantage" à l'encontre des cinq comédiens, mais sa plainte avait été classée.

Jean-Marc Morandini reste malgré tout toujours mis en examen dans une autre enquête, ouverte pour "corruption de mineurs aggravée".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
31 commentaires - Morandini : l'enquête pour harcèlement sexuel classée sans suite
  • avatar
    gugusseone -

    je ne suis au courant de rien, mais à mort!

    avatar
    Bahia -

    Tu es au courant de rien mais tu dis à MORT !!!!!! tu es un minable

  • avatar
    torvic -

    manque de quoi ......la bonne blague
    prenez le premier couillon du coin qui n est pas couve par qui vous savez vous en trouverez
    des preuves vraies ou fausses
    di nie

  • avatar
    inish-more -

    Encore un non lieu à la clef ...... ce type de justice en France n'est pas uniquement réservée uniquement aux politiques !!!

  • avatar
    YAM76 -

    Encore de l'argent public dépensé pourquoi ?

  • avatar
    DouceFrance -

    Dans le monde du showbiz rien ne m'étonne, les grands pontes sont souvent déconnecté de la réalité, ils ont un pouvoir qu'ils peuvent exercer sur des jeunes gens en recherche de reconnaissance et de célébrités.
    Les pervers sexuels n'ont que le choix pour satisfaire leurs pulsions, reste aux candidats de faire le bon choix et de dénoncer les débordements.