Mort de Hugh Hefner : une vie à défier la morale

Mort de Hugh Hefner : une vie à défier la morale
Hugh Hefner et ses playmates au Festival de Télévision de Monte-Carlo à Monaco, en 2007.

Hélène Demarly

Le fondateur du mythique magazine Playboy est décédé mercredi 27 septembre 2017, à l'âge de 91 ans. Retour sur la vie sulfureuse d'un homme devenu une véritable icône américaine.

En 1953, Hugh Hefner crée Playboy. Un magazine pour hommes d'un genre nouveau où photos de femmes nues se mêlent à des articles de fond et à de grandes interviews sur des thèmes divers, allant de la politique au sport. En plus de cinquante ans, l'Américain a également oeuvré pour une société plus libre, plus tolérante, se faisant porte-parole de plusieurs mouvements sociaux.

Une vie festive entourée de jeunes femmes blondes

Le libertin vivait dans son fameux "manoir" : une immense villa entourée de plusieurs femmes, les fameuses "bunnies" ("lapines", en français), le plus souvent blondes et siliconées. Ce manoir avec sa piscine à grotte et surtout ses fêtes décadentes qui y étaient organisées a longtemps symbolisé la liberté sexuelle à Hollywood. Lors des soirées, Hugh Hefner aimait mélanger stars et "bunnies", toujours très dévêtues. La légende veut qu'Elvis y ait dormi avec huit femmes à la fois, quand John Lennon y aurait brûlé un Matisse en laissant griller une cigarette par inadvertance. Plus récemment, Paris Hilton, Pamela Anderson ou encore Kim Kardashian y ont été aperçues à plusieurs reprises.

Hugh Hefner a été marié trois fois. En 2012, alors âgé alors de 86 ans, il épouse la playmate Crystal Harrys, 26 ans, de soixante ans sa cadette. "La vie est trop courte pour vivre le rêve de quelqu'un d'autre", telle était sa devise et aussi celle de son magazine. À Los Angeles, sa tombe sera celle à côté de Marilyn Monroe, qu'il considérait comme l'une des plus belles femmes du monde.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU