Mort de Jean-Marc Thibault : ce que vous ignoriez peut-être de l'acteur

Mort de Jean-Marc Thibault : ce que vous ignoriez peut-être de l'acteur
Portrait de Jean-Marc Thibault, réalisé en 1993.

Fabien Gallet

Monstre de la comédie, Jean-Marc Thibault s'est éteint à Marseille, dimanche 28 mai 2017 à l'âge de 93 ans. Si pour certains, il restera à jamais le partenaire de l'actrice Rosy Varte dans "Maguy", sa carrière ne se limite pas à cette série télé.

"Un acteur très populaire vient de nous quitter", a assuré la ministre de la Culture Françoise Nyssen, dans un communiqué. Mais outre son rôle à l'écran dans la série "Maguy", entre 1985 et 1994, Jean-Marc Thibault s'est illustré à bien d'autres reprises.

Moitié d'un des duos comiques les plus connus

Le comédien a formé avec Roger Pierre − disparu en 2010 − l'un des tandems comiques incontournables du théâtre français. Un duo formé peu après la Seconde guerre mondiale, qui se produira trente années durant dans toute la France, livrant sur scène des textes, des chansons, des mimes à grand renfort d'improvisations, et s'illustrant à la télévision dans des émissions comme La Grande Farandole.

Pas moins de 70 films au compteur

Jean-Marc Thibault a également fait ses armes au cinéma. Avec Roger Pierre d'une part dans "Vive les vacances !" (1958) ou "En grandes pompes" (1974), mais aussi en solo, notamment dans les années 2000 dans "Vidocq", "Féroce" ou encore "Un homme et son chien" de Francis Huster.

Le beau-frère d'un politique célèbre

Côté vie privée, le comédien s'est marié à deux reprises. Une première fois au sortir de la guerre avec Madeleine, laquelle lui donnera trois enfants, puis avec Sophie Agacinski qu'il épousera en 1983, près de vingt ans après leur rencontre sur un plateau de tournage. Il devient alors le beau-frère de Lionel Jospin, l'ancien Premier ministre, et connaît à nouveau les joies de la paternité.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU