Mort de Johnny : Michel Drucker s'effondre en direct

Mort de Johnny : Michel Drucker s'effondre en direct
Portrait de Michel Drucker réalisé à Paris, le 19 mai 2016.

Fabien Gallet

Les chaînes de télé ont bouleversé leurs programmes pour rendre hommage à Johnny Hallyday décédé dans la nuit de mardi à mercredi 6 décembre 2017. Sur France 2, Michel Drucker n'a pu retenir ses larmes en direct.

Ils étaient amis. Raison pour laquelle Michel Drucker a accepté d'animer sur France 2 l'émission hommage à Johnny Hallyday, mercredi 6 décembre au soir. Mais à la toute fin de ce programme spécial, après avoir salué les proches du chanteur, le journaliste a craqué face à plus de trois millions de téléspectateurs. "Vous savez, dans ma longue carrière si longue déjà, j'ai vu partir beaucoup de copains", a-t-il déclaré face caméra avant de garder le silence quelques secondes, saisi par l'émotion.

"Tu aurais pu vivre encore un peu, Johnny"

Tentant en vain de ne pas pleurer, Michel Drucker a poursuivi : "Lui, c'était spécial. Je vous demande pardon." Et de conclure, les yeux gorgés de larmes et la voix nouée : "Tu aurais pu vivre encore un peu, Johnny. Mais je sais que nous nous reverrons un jour ou l'autre. Salut mon pote !". Puis, l'animateur a rendu la tête, dos à la caméra, laissant le générique prendre la relève.

Une séquence bouleversantes qui a ému les internautes et sur laquelle Michel Drucker a accepté de revenir au micro de RMC, dans l'émission Bourdin Direct ce mercredi 7 décembre. "C'est assez compliqué les nécros à la télé", a-t-il reconnu, précisant avoir eu en tête de terminer l'émission en citant Ferrat, Aznavour et Le Luron : "J'ai eu du mal à dire cette phrase-là à cause de la tension nerveuse et de l'émotion. (...) Je me suis dit : 'Tu te donnes en spectacle en écrasant quelques larmes', mais je n'ai pas pu me retenir." Et Jean-Jacques Bourdin de le rassurer : "La sincérité n'est jamais un spectacle."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU