Mouss Diouf : déjà trois ans qu'il nous a quittés

Mouss Diouf : déjà trois ans qu'il nous a quittés
Mouss Diouf

Roxane Centola

Cela fait déjà trois ans que Mouss Diouf nous a quittés. Le comédien, connu pour son rôle dans Julie Lescaut et son passage dans La Ferme Célébrités en 2004, est en effet décédé dans la nuit du 06 au 07 juillet 2012, laissant derrière lui sa compagne, et son fils, âgé aujourd'hui de onze ans.

Toujours très touchée par ce drame, Sandrine Diouf, sa veuve, n'oublie jamais de lui rendre hommage, chaque 07 juillet. Ces derniers jours, elle a d'ailleurs publié plusieurs images, en commémoration à l'homme de sa vie. On découvre notamment Isaac, leur fils, qui a bien grandi depuis que son papa est parti. Photos, vidéos, Sandrine Diouf continue de faire vivre la mémoire de Mouss Diouf au quotidien. En légende de ces images, on découvre des hashtags et des smileys lourds de sens : "#MoussDiouf #MonAmour #TuNousManquesTellement", le tout accompagné d'émoticônes de visages tristes et de coeurs brisés.

Très fière de son fils, à qui elle peut se raccrocher, Sandrine Diouf s'adresse aussi directement à l'homme qu'elle aime, parti trop tôt. Elle écrit : "Tu dois être fière de lui d'où tu es #MoussMonAmour #IsaacDiouf un beau et gentil petit garçon en héritage".

En 2009, Mouss Diouf était victime de deux AVC successifs, accompagnés de complications médicales. Pendant plus de six mois, le comédien était resté dans le coma, avant de pouvoir quitter l'hôpital. Il a finalement succombé à la maladie alors qu'il n'avait que 48 ans, à son domicile, entouré de sa femme et de son fils.

À l'époque, Véronique Genest, sa collègue de Julie Lescaut lui rendait hommage : "Notre Mouss est mort, mon coeur est en berne [...] Il était très affectueux. C'était quelqu'un que j'adorais voir, c'était un bonheur, un soleil". Une attention qu'elle réitère cette année, avec la publication sur Twitter d'une photo de l'acteur sur le tournage de la série Julie Lescaut et les mots "Simplement Humain... Il me manque".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU