Nagui a souffert de son prénom : "Ça forge un caractère"

Nagui a souffert de son prénom : "Ça forge un caractère"
Nagui lors de la 22e cérémonie du Prix Lumières à Paris, le 30 janvier 2017.

Fabien Gallet

Sur le plateau de Tout le monde veut prendre sa place, Nagui a raconté avoir longtemps souffert de son prénom, notamment durant son enfance.

Si, d'après l'INSEE, le prénom Nagui a rencontré son plus grand succès dans l'Hexagone en 1994, l'animateur de France Télévisions, lui, doit faire avec depuis 1961. Un prénom qui, d'après ses dires, n'a pas toujours été facile à porter. C'est ce qu'il a en effet expliqué samedi 4 novembre 2017 sur le plateau de Tout le monde veut prendre sa place, le jeu qu'il anime quotidiennement sur France 2.

"Non ce n'est pas une fille, c'est un garçon"

Rebondissant sur les propos d'une candidate ayant baptisé ses trois filles Zélie, Eulalie et Adélie - "Avec mon mari, on aime les vieux prénoms et on s'est dit que le seul endroit où on pouvait trouver ce genre de prénoms, c'est au cimetière", a-t-elle révélé -, le présentateur en a profité pour parler du sien, lui qui n'a jamais compris le choix de son père et de sa mère. "C'est la vanne que j'ai toujours faite à mes parents : 'Nagui ? Mais pourquoi ?' Ça forge un caractère d'avoir un prénom qu'il faut épeler à chaque rentrée des classes, où il faut expliquer que 'Non ce n'est pas une fille, c'est un garçon' et ainsi de suite...", a-t-il raconté.

"Moi Nagui, j'avais Maguy qui me poursuivait...", a poursuivi l'animateur, faisant référence à la fameuse série du même nom diffusée dans les années 1980, avant d'ajouter, pour faire taire les rires du public avec humour : "Ça va, ça va ! Ça n'a jamais fait rire personne !". "Ce n'est pas simple", a conclu Nagui, qui, malgré son prénom, a réussi à faire carrière à la télévision.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU