Nicolas Hulot le "trouillard" répond à Brigitte Bardot la "démago"

Nicolas Hulot le "trouillard" répond à Brigitte Bardot la "démago"
Nicolas Hulot à l'Élysée à Paris, le 6 juillet 2018.

Hélène Demarly

Traité de "trouillard" par l'ex-actrice, le ministre de la Transition écologique et solidaire lui répond, et dénonce des déclarations "injurieuses".

Le torchon brûle entre Brigitte Bardot et Nicolas Hulot. Tout a commencé samedi 11 août 2018. Dans les colonnes de Var-Matin, l'ancienne sex-symbol qualifie le ministre d'Emmanuel Macron de "trouillard de première classe (...) qui ne sert à rien". Celui-ci l'appelle alors dès le lendemain, dimanche 12 août. Sur Twitter, Brigitte Bardot raconte avoir été réveillée à 10 heures du matin par un Nicolas Hulot "en rage", la traitant de "lâche" et de "mielleuse vis-à-vis du Président", avouant que ses "dossiers étaient bloqués par l'Élysée".

"Je ne supporte plus les démagos de tout poil"

À France Info le lendemain, Nicolas Hulot a tenu à se défendre : "J'ai simplement l'habitude quand je suis contrarié par des déclarations que je trouve injustes et injurieuses d'appeler les gens en direct. (...). Il n'y a rien de mieux et de plus utile qu'une conversation franche et spontanée, que visiblement Brigitte Bardot n'a pas souhaitée prolonger puisqu'à partir du moment où j'ai développé un certain nombre d'arguments, madame Bardot a préféré raccrocher."

Il poursuit : "Je ne supporte plus les démagos de tout poil. Je ne doute pas qu'elle s'est beaucoup investie, et elle l'a fait parfois avec courage et brio. Il y a un moment ou un autre où il faut arrêter de céder à la simplicité, de donner des conseils à distance, tout ça avec vue sur la Méditerranée. C'est très sympathique, mais ça ne fait pas avancer la cause." Des propos qui ne risquent pas de calmer Brigitte Bardot...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU