Nikos Aliagas, "ému" face à sa statue de cire au Musée Grévin

Chargement en cours
Nikos Aliagas inaugure sa statue de cire au Musée Grévin de Paris, le 8 décembre 2016.
Nikos Aliagas inaugure sa statue de cire au Musée Grévin de Paris, le 8 décembre 2016.
1/2
© Abaca, Wyters Alban

Hélène Garçon

Nouvelle consécration pour l'animateur de The Voice ! Nikos Aliagas s'est vu ouvrir les portes de la gloire éternelle au Musée Grévin de Paris, où il a inauguré son double de cire le mercredi 7 décembre 2016.

Nikos Aliagas a désormais sa place aux côtés des plus grands ! L'animateur franco-grec a découvert mercredi soir la statue de cire à son effigie, qui vient rejoindre les centaines de répliques de stars telles que Céline Dion, George Clooney ou encore Barack Obama, que compte déjà le Musée Grévin. "À moi d'être à la hauteur de votre invitation", a lancé, selon l'AFP, le présentateur de The Voice au moment d'inaugurer sa statue. Une première rencontre chargée d'émotion pour la star du petit écran, troublée par la ressemblance avec son double. "Bonjour monsieur ! C'est très étrange ! Il a un peu plus de cheveux que moi", faisait remarquer Nikos Aliagas avec humour. "Je suis très honoré et ému", reprenait-il avec sérieux. "Les feux de la rampe sont extraordinaires mais il faut connaître l'éphémère de cette flamme qui nous éclaire."

Nikos Aliagas rend hommage à sa famille

Présents lors de cette cérémonie : l'ambassadrice de Grèce, la direction de TF1, quelques têtes connues parmi lesquelles le couturier Jean-Paul Gaultier, les animateurs Stéphane Bern et Christophe Beaugrand, les humoristes Anne Roumanoff et Nicolas Canteloup, mais aussi sa femme Tina Grigoriou, et surtout, sa maman, née en Grèce et arrivée en France en 1964 à qui il a tenu à rendre hommage, tout comme à son grand-père. "Je passe ma vie à mettre les autres dans la lumière. Je vois dans cette statue de cire mon grand-père et mon père Andreas à son arrivée en France qui lui a ouvert les bras", ajoutait l'animateur de 47 ans.

Une place de choix entre Michel Drucker et Patrick Sébastien

Après Kad Merad et Kev Adams, c'est donc au tour de Nikos Aliagas de faire son entrée au Musée Grévin, où sa statue de cire, après avoir été exposée quelque temps dans la salle des colonnes, trouvera sa place définitive dans la salle réservée aux stars du petit écran, aux côtés de ses collègues Michel Drucker, Patrick Sébastien ou encore Bernard Pivot.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Nikos Aliagas, "ému" face à sa statue de cire au Musée Grévin
  • avatar
    royco -

    fabriqué avec de la cire taki j'espère !

  • avatar
    jeef2 -

    pauvre musee grevin a l image de notre epoque obliger de se rabattre sur des merdes le jour qu hanouna y rentrera ont aura toucher le fond comme si 1 jour on ai sarkosy ou hollande en president mdr

  • avatar
    gafarou -

    ça donne vraiment envie d aller au musee grevin ....un presentateur tele en cire...par contre personne ne connait le chercheur qui a fait avancer la recherche sur la myopathie ou autres qui gagne 2700 eur mois ..pauvre monde

  • avatar
    wolinski -

    Pognon or not pognon ? Non ! La réalisation de Nikos Alégaz est financée par la Grèce !

  • avatar
    royco -

    le Grévin est comme la légion d'honneur, entrain de perdre toute sa valeur !

    avatar
    Noli-Tangere2 -

    Ah ça, je ne vous le fais pas dire...