Obsèques de Johnny : Patrick Sébastien fait part de son indignation

Obsèques de Johnny : Patrick Sébastien fait part de son indignation
Patrick Sébastien lors du 30e Téléthon à Paris, le 3 décembre 2016.

Fabien Gallet

Dans un entretien accordé au journal La Provence, l'animateur du Plus Grand Cabaret du monde n'a pas caché son mécontentement quant à la présence de trois figures politiques aux obsèques nationales du Taulier.

Dans une interview parue mardi 17 avril 2018 sur le site de La Provence, Patrick Sébastien s'est confié sur son nouveau spectacle baptisé "Avant que j'oublie (Tout ce que je n'ai jamais pu dire à la télé)". One-man-show au cours duquel il évoque notamment Johnny Hallyday. "Je fais quelques imitations, des imitations de Johnny entre autres", a-t-il révélé avant d'expliquer ce qui lui a déplu pendant l'hommage national rendu au défunt chanteur le 9 décembre dernier, à l'église de la Madeleine : "Derrière le cercueil il y avait trois présidents de la République."

"Ça a dû le faire marrer, Johnny"

Pourquoi Patrick Sébastien n'a-t-il pas vu d'un bon oeil la présence de l'actuel chef d'État, Emmanuel Macron, et de ses deux prédécesseurs, Nicolas Sarkozy et François Hollande ? Tout simplement parce que selon l'animateur, ce "sont des gens qui ont toujours balancé des lois partout pour empêcher les gens de fumer, de boire, de conduire vite et de bloquer l'argent à l'étranger". "Ils venaient rendre hommage à un mec qui n'a fait que ça. Ça a dû le faire marrer, Johnny", a-t-il ajouté un brin moqueur.

L'animateur de France Télévisions a également profité de cette interview pour dire tout haut ce qu'il pensait de l'affaire de l'héritage qui ronge le clan Hallyday. "Le truc, de Johnny, c'est sale, c'est pas beau. Moi, le seul héritage que je veux garder de lui, c'est ses chansons. J'étais pas intime avec lui mais j'ai passé beaucoup de soirées..." Et de conclure : "Moi ce que je veux retenir, c'est juste l'idole, le mec de scène."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.