Omar Sharif : l'acteur est atteint de la mala­die d'Alzhei­mer

Omar Sharif : l'acteur est atteint de la mala­die d'Alzhei­mer
Omar Sharif est atteint de la maladie d'Alzhei­mer.

Roxane Centola

Triste nouvelle pour tous les fans de Omar Sharif ! Son fils, l'acteur Tarek El-Sharif, a annoncé à la presse espagnole que son père, célèbre pour avoir notamment interprété le personnage de Yuri dans Le docteur Jivago, est atteint de la maladie d'Alzheimer.

En effet, c'est dans les pages de El Mundo que Tarek El-Sharif se livre sur l'état de santé d'Omar Sharif, âgé aujourd'hui de 83 ans. "Mon père est atteint de la maladie d'Alzheimer. C'est difficile d'en déterminer le stade. Parfois il va bien et à d'autres moments il est complètement ahuri. Manifestement, ça va aller de pire en pire", a-t-il confié. Fils unique, il précise également que c'est la maladie qui aurait poussé Omar Sharif à quitter les plateaux de tournage. L'acteur est en effet absent de la vie médiatique depuis plusieurs années.

Victime de trous de mémoire, comme la majorité des patients atteints de cette maladie, son fils explique : "Il se souvient qu'il est un acteur connu. La perte de mémoire touche d'abord des choses spécifiques, des détails comme là où il se trouvait à tel moment, ou ceux avec qui il a joué dans un film". D'après le quotidien espagnol, il arriverait également à l'acteur de réclamer son ex-femme, Faten Hamama, décédée en janvier dernier : "Il y a des moments dans la journée où il se sent mieux, et d'autres où il est très confus". Le couple s'était marié en 1955, avant de divorcer en 1974. Ensemble, ils avaient tournés dans de nombreux films, dont Terre de paix et Le fleuve de l'amour.

Installé dans l'hôtel El Gouna, en Egypte, au bord de la Mer Rouge, l'acteur profite du temps qui passe : "Il descend déjeuner et ensuite il s'assoit sur la terrasse. Chaque soir, il va au bar de l'hôtel pour écouter de la musique. C'est pratique mais il ne se sent pas à l'aise en dehors de l'hôtel", conclut son fils.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU